________________________________________________________
Aujourd’hui, elle en était à sa période Meetic. Trois mois de rencontres merdiques, de bavardages stériles, de connards avérés. Pour des résultats nuls et toujours humiliants. Elle sortait de chaque histoire un peu plus usée, un peu plus accablée par la cruauté masculine. Elle cherchait des compagnons, elle récoltait des ennemis. Elle visait N’oublie jamais. On lui servait Les douze salopards.

-Jean-Christophe Grangé

__________________________________________________________

438cestcequetascruconnard-tumblr-03

ATTENTION  : Il semblerait qu’il y ait une épidémie d’une certaine catégorie d’homme à surtout éviter en ce moment sur le marché des célibataires mesdames.

À croire qu’ils se sont tous passés le mot pour être le parfait connard.

CARACTÉRISTIQUES :

  • Au 1 er rendez-vous, il est parfait. Amusant, intéressant, et à l’écoute. Même son petit charme ne la laisse pas insensible. Surtout qu’il est quand même carrément craquant.

  • Par la suite, il est attentionné. Lui envois des messages tout au long de la journée. Ils créent une superbe complicité ensemble. Elle craque. Trop parfait !!!

  • Ensuite, il la met en valeur, en la remplissant de compliments. Il vend du rêve ! Elle est la seule à ses yeux à le rendre comme ça. Il veut quelque chose de sérieux. Il se sent comme amoureux. Elle se sent unique à ses yeux. Il semble conquis. Elle l’est aussi. Bingo elle est tombée dans le piège !

  • Puis, du jour au lendemain, L’INCOMPRÉHENSION TOTALE. Distant, de moins en moins de temps pour elle, disparition soudaine ! Elle a beau le contacter, il ne répond que 10 jours plus tard, si il répond. Est ce vous ? Est ce qu’il a rencontré quelqu’un d’autre ? Est ce qu’il mentait ?

CONCLUSION : Un connard de plus ma p’tite dame.

tumblr_inline_nfcysrG41H1t58jqs

On ne les compte plus. Pour les plus chanceuses, ils disparaissent avant le premier rapport sexuel.  Pour les autres, c’est l’anéantissement total. Le connard dans sa pure forme, prêt à tout pour atteindre ce qu’il veut : Vous niquer sous toutes les coutures !!!

Alors pourquoi je vous parle d’eux ?

Parce qu’ils envahissent la planète pardis !!!!

C’est dingue comme je suis entourée de cette espèce À BANNIR !!! Il n’y a pas une femme que je connaisse dans mon entourage qui n’a pas été confronté à ce spécimen durant cette dernière année. Bon peut être ma grand-mère.

 

tumblr_ltkqqu4bmf1qlxjmvo1_500_large_large

Depuis quand les hommes jouent-ils avec les sentiments des femmes ? 
Depuis quand les gentlemen sont-ils en voie d'extinction ?
Mais où va la planète bordel ?

Pour tenter de comprendre ce phénomène, qui craint faut se l’avouer, j’ai osé rencontrer pour vous quelques uns d’entre eux. Il fallait que j’élucide le mystère de monsieur Connard.

 

Alors dites-moi tout, pourquoi foutez-vous tout en l’air ? 

 

CONNARD N°1 – Parce qu’on est tous tombé au moins une fois sur une salope qui nous a brisé le coeur (voir plusieurs). Et du coup, on est inconditionnellement obligé de détruire tout ce qui pourrait s’avérer « trop parfait » avant qu’une fille nous détruise nous-même.

SECRETLY, J – Mouais, En gros, nous, on est obligé de payer les pots cassés de cette salope !

CONNARD N°2 – Lol, si on veut. Pour nous, bonheur = destruction. On n’a plus aucune confiance. Plus nous allons vers une relation qui peut nous épanouir, plus nous avons peur de la chute. Par ce principe, on se protège.

SECRETLY, J – Ouais en devenant des gros connards.

CONNARD N°1 – Si nous tombons amoureux, ou montrons nos sentiments, on se sent en position de faiblesse. Une proie facilement atteignable. Alors on va tout faire pour que la fille ne puisse jamais nous atteindre. Quitte à lui faire du mal même si on l’aime. La tromper. L’abandonner. L’oublier. La remplacer. Avec une bonne dose de « trop de fierté », pour ne pas retourner en arrière. Au fond, on se fait du mal aussi, mais on se dit que nous souffrirons toujours moins que si c’est elle qui nous abandonne.

SECRETLY, J – Des mecs sans couilles qui ne se donnent aucune chance d’avoir droit au bonheur. Toute votre vie, vous allez la passer seul, à faire payer à la gente féminine ce qu’une femme a pu vous faire endurer ? Vous êtes presque à plaindre.

CONNARD N°3 – Jusqu’à ce qu’on se rende compte qu’on a besoin de bonheur comme tout le monde.

SECRETLY, J – Si vous vous en rendez compte…

CONNARD N°2 – Ensuite, il y a le connard qui multiplie les conquêtes. Qui les séduit juste pour coucher avec elle, ou juste pour les séduire, ça devient son jeu favori. Une fois que la cible est atteinte, il se lasse et passe à une autre. Mais c’est le même principe que le connard « amoureux ». S’il ne cherche pas à s’attacher, et passe de filles en filles, c’est tout simplement parce qu’il en a souffert une fois. Et il ne veut plus connaître ça. Alors il préfère se nourrir de ces premiers instants où tout va bien, avant que tout ne s’écroule.

SECRETLY, J – Le parfait Don Juan qui croient que ce qu’il vaut se caractérise par le nombre de conquêtes qu’il a eu dans son lit. Ça c’est carrément HAS BEEN. En fait, tu veux me faire comprendre que les femmes sont la cause de cette épidémie de connards ?

CONNARD N°3 – Il ne faut pas croire, mais il y a beaucoup de salopes aussi.

SECRETLY, J – À force de tomber sur des connards, faut bien se protéger aussi.

CONNARD N°1 – Dès que l’homme devient amoureux (=faible), la femme en général s’en désintéresse petit à petit. Comme si c’était « PATHÉTIQUE » un homme trop amoureux. Comme si elle recherchait en permanence celui qui ne l’aimait pas assez. Alors pourquoi les hommes devraient être de parfaits gentlemen ? Plus ils sont connards et plus les femmes s’accrochent. Elles disent détester cette facette des hommes, mais c’est toujours de ceux là qu’elles tombent amoureuses.

SECRETLY, J – Je ne dirais pas que c’est entièrement faux. Mais il y a un juste milieu. Il faut arrêter de croire qu’on aime les connards irrespectueux qui sautent sur tout ce qui bouge, au contraire. Ceux-là ils répugnent. On cherche un homme difficile d’accès certes, mais qui a de bonnes valeurs et qui respectent les femmes avant tout. On aime surtout le mystère. Les hommes non plus n’aiment pas quand leur cible est trop facile. Trop amoureuse, trop vite. Peu d’intérêt. Chacun aime la difficulté. Se battre pour avoir quelque chose. Et être fier de réussir. Chacun aime ne pas savoir réellement ce que l’autre ressent, mais veut faire tout pour le découvrir. Le jeu de séduction amène à cette compétition entre deux êtres humains. Ensuite, il suffit de continuer à se séduire chaque jour, même si la cible est dite « amoureuse ». De se taquiner, se chercher, faire plaisir, jouer… Il faut partir du principe que rien n’est acquis et que la vie de couple est un éternel jeu de séduction.

CONNARD N°3 – Plus facile à dire qu’à faire.

SECRETLY, J – Certes. Mais au fur et à mesure du temps, plus ce jeu dure, plus on s’attache à cette personne qui rend nos journées divertissantes. Plus cette personne devient essentielle à notre vie. Et plus les barrières finissent par tomber ensemble… pour peut-être laisser place à de l’amour véritable.

CONNARD N°3 – Jusqu’à ce que la cible soit totalement atteinte et que l’autre se casse.

SECRETLY, J – Alors soyons des éternels in-atteignables. Ou faisons semblant de l’être. La part de mystère sera toujours préservé.

CONNARD N°2 – Je suis d’accord avec toi. Mais regarde, pratiquement plus personne ne vit de longues et grandes histoires d’amour aujourdhui. C’est rare. On reste ensemble un an, deux ans, trois ans… puis on cherche autre chose au moindre problème. Alors pourquoi chercher à être heureux à deux, Si on peut être libre seul, et profiter de tout ce que la vie a à nous offrir, sans prise de tête sentimentale ?

SECRETLY, J – La vie est pleine de risque. On souffre, on est au plus bas et on remonte. Le même principe que les montagnes russes. Notre coeur est fait pour battre et vivre des émotions fortes. Pas pour laisser la chance aux autres d’être heureux pendant que nous préservons notre coeur. Chaque être humain a besoin de l’autre. À part les ermites, mais eux ils sont vraiment bizarre. Chacun a besoin d’amour pour vivre, on n’y peut rien, c’est notre condition humaine qui est ainsi. Là tu es jeune, tu fais le malin, tu te dis que tu en trouveras une autre sûrement mieux plus tard, et tu profites de ta liberté… si tu veux être un sacré con toute ta vie, et te réveiller à 60 ans sans personne à tes côtés, en repensant à cette fille qui ne t’avait pas laissé indifférent mais que tu as préféré fuir pour ne pas souffrir, en sachant qu’à présent elle est heureuse, mariée et a deux beaux enfants, tu as tous les droits. C’est ta vie après tout. Et tu n’en as qu’une, alors vis la comme bon te semble. 

CONNARD N°2 – Mais tu ne comprends pas. Je m’en fout de collectionner les nanas. J’aimerais être heureux. J’aimerais être amoureux, être en couple avec cette fille. Me réveiller le matin à ses côtés, la voir préparer le petit déjeuner en petite chemise sexy, la trouver tellement belle, faire des batailles de nourriture avec elle, faire l’amour nuit et jour avec elle, découvrir le monde avec elle… Mais je vais forcément la perdre et tout détruire un moment donné ou un autre. Comme avec celle qui m’a trompé et rendu minable avant elle.

SECRETLY, J – C’est ça votre problème à vous les connards. C’est que vous voulez paraître fort, insensible. Vous préférez vous donner cette image de bad boy. Vous mentir à vous même. Mais au fond vous êtes tout le contraire. Vous êtes lâches. Et vous détestez savoir ça. Combien de fois pensez-vous que nous sommes tombées bien bas nous les femmes à cause de personnes comme vous ? Certes, on perd espoir à force, mais on tente toujours. Je suis tombée plusieurs fois amoureuse, et j’ai souffert de chaque séparation. Et un milliard de fois je me suis dis que plus jamais je ne tomberais amoureuse. Que je deviendrais un connard moi aussi. Puis j’ai re-essayé. Et même si ça n’a pas duré, je ne regrette pas. Ces histoires, elles font ma vie et je me souviens de chacune d’entre elles. Parce que j’ai aimé. J’ai ressenti des émotions. J’ai essayé. Et même si j’ai eu mal, je me suis toujours relevée. Toi, c’est quoi ta vie ? Ce sont tes potes, et toutes ces nanas dans ton lit. Je parie que tu ne te rappelles même pas de certaines. C’est vrai qu’elle t’a bien rendu minable cette fille, mais c’est surtout parce que tu le veux.

CONNARD N°2 – Toi tu es tombée sur plusieurs connards et tu t’acharnes sur moi !!!

SECRETLY, J – Si tu savais. Pas que moi. Ma mère, mes amies… Il faut avouer que vous êtes chiants dans votre genre à promettre la lune et disparaître.

CONNARD N°1 – Oui je dois l’avouer. Le pire c’est qu’on pense se simplifier la vie, mais en fait on se la complique plus qu’autre chose. On tombera peut être un jour sur celle qui fera la différence. Celle qui nous donnera envie de nous ouvrir davantage. Et d’essayer 🙂

SECRETLY, J – Je l’espère pour vous. Mais comment l’imaginez-vous cette fille ?

CONNARD N°3 – Moi j’aimerais te la décrire mais je ne sais pas moi même. Je pense qu’elle sera juste différente des autres. Il y aura ce feeling différent, qui fait que elle je ne voudrais sûrement pas la perdre.

SECRETLY, J – En fait vous êtes comme ces femmes qui attendent le prince charmant… celui qui fera la différence… mais qui ne vient jamais au final !

CONNARD – Tu vois, là c’est toi qui est pessimiste 😉

SECRETLY, J – Ahahaha , j’ai du sang de connasse en moi !!!

 

____________________________________

L’amour est le talon d’Achille des ambitieux. Tout le monde a besoin d’amour. Et les connards ambitieux, plus que les autres.

-Arnaud Molinié 

__________________________________________________

3165835360_1_14_MxTvDkl2

CONCLUSION

On les croyait macho, insensible, Hulk, surhumain, superconnard, mais même les plus cons ont un coeur. Il est juste usé et mal utilisé.

Mais peut-on réparer le coeur d’un connard ? Non. Pas s’il ne le décide pas lui même.

En gros, ne vous prenez pas la tête pour un « connard ». Ce n’est pas à vous de le changer. Et arrêtez de vous demander ce que vous avez bien pu faire comme connerie pour qu’il soit ainsi. Vous n’y êtes strictement pour rien. Il changera de lui même quand il l’aura décidé. S’il en a envie.

_________________________________________________

 » Tu as fait l’erreur que font beaucoup de femmes : Croire qu’il est de notre responsabilité de changer un homme, changer ce qui ne va pas chez lui. « 

-Lyanla Vanzant à Karrueche Tran à propos de Chris brown.

VOIR LA VIDEO ICI

_____________________________________________________

Il veut vivre sa vie ainsi, vagabonder et ne pas s’attacher, eh bien qu’il la vive ainsi. Et si c’est vous celle qu’il veut vraiment, il reviendra et vous le fera savoir. En attendant, n’attendez surtout pas après lui.  N’attendez pas votre vie, vivez là. Quitte à l’oublier complètement et rencontrer un autre connard plus déterminé à ne pas vous laisser filer.

7fe35ed0e615e1112132eb0a390e7c34

tumblr_inline_nfcx6cFaZi1t58jqs

_________________________________________________________________________________________________________________________
– J’suis un vrai connard d’accord ? Non, j’suis bien conscient d’être un connard. Parce que, parce que je me suis jamais attaché à personne, ni à rien de toute ma vie et le truc c’est que tout le monde l’a plus ou moins accepté genre « Ça, c’est tout Jamie ». Il y a eu toi, nom de Dieu, toi ! Toi, toi,… toi tu m’as pas vu comme ça, j’avais jamais rencontré quelqu’un qui pensait sincèrement que je n’étais pas si méchant. Jusqu’à ce que je te rencontre, t’as réussi à me convaincre aussi, alors malheureusement, j’ai besoin de toi, et t’as besoin de moi.
– Pas du tout.
– Je t’assure que si !
– Pas du tout.
– Je t’assure que si
– Arrête de me dire ça je t’en prie.
– T’as besoin qu’on prenne soin de toi !
– Pas du tout !
– Tout le monde en a besoin.
– J’aurais plus besoin de toi que toi de moi.
– Ça me va.
– Non ça va pas, c’est tellement injuste, j’avais pleins de voyages à faire !
– Tu vas les faire ! Je te porterai s’il le faut.
– Je ne peux pas te demander de faire ça.
– T’as rien demandé… Hé, y a qu’à se dire que dans un univers parallèle, il y a un couple exactement comme nous, d’accord ? Sauf qu’elle, elle va bien, et lui, il est parfait. Et leur monde tourne autour de la somme d’argent qu’ils vont dépenser en vacances ou qui est de mauvaise humeur ce jour là ou si oui ou non ils se sentent coupables d’avoir une femme de ménage. Je ne veux pas être ce couple, je veux être nous. Toi, ça !
Love, et autres drogues, Jamie et Maggie.
__________________________________________________________________________________________________________________________________
 Secrètement, J.