Ah ces premiers mois de maman… On ne m’avait pas prévenue que c’était aussi hard, autant physiquement que mentalement. Peut être parce que par la suite on oublie ces débuts difficiles et on se concentre surtout sur l’évolution de notre petit bout. Ou peut être pour ne pas nous effrayer à faire des mômes hahaha 😂

Si vous me voyiez, là, à écrire cet article , vous rigoleriez. Bébé a 9 semaines et il ne dort que sur moi la journée. Du coup, j’ai opté pour le portage en écharpe. Sauf qu’il déteste que je me pose, ou m’allonge lorsqu’il est dedans. Eh oui, ce n’est pas confortable pour lui, puis c’est bien mieux quand maman marche, ça berce 😉 Alors je m’assois bien droite, au pied du lit, et dès qu’il gigote un peu prêt à se réveiller, je lâche l’ordi et je fais le tour de la chambre pour le rendormir.

Tu m’étonnes qu’on récupère vite notre ligne. Je n’ai jamais autant marché de toute ma vie. Autant porté une charge de 5/6kg. Autant fait de squats et fentes pour faire passer les rots ou endormir bébé. On m’avait prévenue que je ne dormirais plus, mais c’est pire : Tu ne manges plus. Tu oublies d’avoir faim carrément. Tu ne sors plus. Tu passes tes journées en pyjama, seins à l’air pour les mamans allaitantes. Tu ne te douches que pendant 3 min chrono et encore, quand tu dois te laver les cheveux, c’est une autre histoire. Tu fais des lessives en permanence. Tu n’as plus le temps d’aller sur ton tel papoter avec tes amis. Tu oublies la vie sociale quelques temps. Tu oublies même d’aller aux toilettes. Tu t’oublies pas mal en fait.. À présent, tu es le pilier de ce petit être et tu passes tout ton temps à faire en sorte qu’il soit bien, à le comprendre, à l’analyser, le soulager, le consoler, l’endormir… C’est ton objectif principal. Et quand il dort enfin, tu dors, car tu es complètement épuisée d’avoir tout donné. Voici comment j’ai vécu les premières semaines de bébé à la maison.

C’est intensif ce changement de rythme, certes, mais c’est tellement fort cet amour qui nous lie à eux qu’on se découvre une force mentale et physique exceptionnelle.

Par malchance, je suis de celles qui ont un bébé à coliques (bébé qui se tortille de douleurs à cause de ses intestins pas encore totalement formés) et j’ai un RÉF en plus de ça (Reflexe d’éjection fort : débit de lait trop puissant dans les seins, bébé boit donc trop vite, il aspire donc trop d’air ce qui lui crée pas mal de gaz) J’ai donc deux fois plus de boulot. Souvent agité, il préfère la position verticale à la position allongée, et donc me laisse très peu de répit car le mieux pour lui est d’être porté le plus souvent possible (Ne parlez pas de caprices, ils n’en font pas encore à cet âge là. Et j’aurais vraiment préféré que ce soit ça justement ). Mon quotidien se résume donc à le faire manger, le soulager de ses rots et gaz (avant/pendant/après la tétée), changer sa couche, essayer de comprendre ses pleurs, ses douleurs, le calmer, et le porter à la verticale tête sur mon épaule le plus possible pour qu’il digère mieux et s’endorme plus facilement . Il finira d’ailleurs par s’endormir sur moi, et si je tente de le poser dans son lit, les rots coincés referont surface comme par magie pour le réveiller. On préfère donc choisir la facilité, le laisser dormir sur nous à la verticale… Tant pis si on est coincé… Autant en profiter pour dormir aussi… Dire qu’on voulait manger, faire pipi, prendre une douche, lancer une machine, bosser un peu et se liberer les bras surtout !

Vive la vie de Wonder Maman

Il paraît que vers le 3eme mois, ça devient plus gérable. Bébé aura de moins en moins de problèmes de digestion et un meilleur rythme de tétées et de sommeil. Eh bien, j’attends patiemment ce moment. Hâte de relire cet article en me disant « Ah oui, c’est vrai, je ne me souvenais plus de tous ces petits maux qui le faisaient souffrir, le pauvre. ».

En attendant, j’apprends tous les jours à m’occuper de lui, de moi et de la maison en même temps (#FemmeAuFoyerBonjour ). Pas évident, croyez-moi, je respecte sincèrement celles qui en ont plusieurs à gérer à la maison 🙂 Sans vie sociale depuis 2 mois, souvent, il m’arrive de péter les plombs et de rêver d’une pause, je l’avoue… J’entends déjà les mégères dire que je n’avais qu’à pas faire d’enfants si c’est pour me plaindre, pfff si elles savaient… Juste un sourire sur sa petite bouille d’amour et je redémarre au quart de tour, plus forte que jamais. 🙂 Comment pourrais-je me passer de lui ? Il suffit que je le laisse 1h à son père et il me manque déjà horriblement. Je ne dirais pas que je me plains, je raconte surtout ce quotidien pas toujours évident pour une nouvelle maman. Et croyez le ou non, ça en rassure beaucoup de se dire que nous ne sommes pas seule à vivre ça.

Avec vos nombreux témoignages sur Instagram, je sais que beaucoup de maman sont dans ce cas : Prête à péter les plombs. Avoir peur de ne plus pouvoir gérer. Besoin de souffler.

Non, vous n’êtes pas une mauvaise mère de vouloir une pause de temps en temps. De poser bébé par moment en sanglot et de pleurer avec lui ou de fermer les yeux quelques secondes pour reprendre des forces. De hausser la voix quelques fois, par énervement, et fatigue surtout. De donner le sein non stop pour le calmer et vous reposer un peu. De vous plaindre de cette journée éprouvante. De vous en prendre à Papa qui essaie tant bien que mal de bien faire mais qui n’y arrive pas car bébé ne voit que par vous !!! On ne peut pas être Super Maman en permanence, même Superman, Batman et compagnie ont leurs moments de faiblesse quand ils quittent leurs costumes de super héros !! On fait de notre mieux et c’est ça qui compte 😉

Ici, j’ai décidé de vous livrer ces petites astuces qui me facilitent le quotidien pour m’occuper de lui tout en prenant soin de moi. En espérant que ça aide certaines d’entre vous, comme ça a pu m’aider.

CES ESSENTIELS QUI M’ONT AIDÉ À DEVENIR UNE SACRÉE MAMAN QUI GÈRE DURANT CES 2 PREMIERS MOIS

1 –  POUR SOULAGER MAMAN ET BÉBÉ : L’ECHARPE DE PORTAGE

Une révolution quand bébé ne dort que sur vous, celui qui a inventé ça est un génie. Bon, j’avoue, pas facile à mettre. J’ai galéré au début mais je vous promets qu’on prend vite le coup de main. Et ça change la vie !! Puis bébé s’y sent bien, ça calme ses coliques et il dort mieux. C’est un vrai bonheur de souffler un peu et de pouvoir vaquer à mes occupations. Seul point negatif, dès que j’arrête de bouger trop longtemps, ou que je m’assoie, il commence à se réveiller… En gros, il faut être en mouvement constant, donc ça peut vite être épuisant surtout s’il dort 3h.

À Savoir : le portage est vivement conseillé pour le bon développement de votre bébé !!!

Pour ma part, j’ai opté pour l’écharpe JE PORTE MON BEBE qui m’a été recommandé par plusieurs mamans sur instagram. Je n’en ai pas testé d’autres, donc je ne peux comparer, mais elle me plait bien 🙂

2- POUR PRENDRE SOIN DE LUI : LE CHIROPRACTEUR

On m’avait conseillé de consulter un ostéopathe pour les coliques de bébé. Suivant moi même un chiropracteur pendant ma grossesse, j’ai décidé d’emmener Edan le voir. Je ne sais pas si ça lui fait du bien mais j’ai l’impression qu’il a moins de douleurs au ventre depuis qu’il le consulte. Puis ne serait-ce que pour vérifier la motricité de son corps, faire fonctionner son système nerveux, améliorer son système digestif ou éviter le syndrome de la tête plate, consulter un chiropracteur peut faire des merveilles sur votre bébé. Et sur vous aussi d’ailleurs. Je le consulte encore après accouchement pour vérifier que tout se remet bien en place.

Voici les coordonnées de mon chiropracteur sur Paris pour les intéressés : Anais Badon, 18 rue du Pont Neuf 75001 Paris. 0682990003

3- POUR CALMER SES MAUX : DE LA GYM ET DES POSITIONS

Bébé est rempli de gaz à cause de l’air qu’il avale en tétant et ça peut très vite le gêner et lui provoquer des douleurs. Surtout qu’il ne peut pas encore bien bouger de lui même pour les évacuer . Alors pour l’aider , je procède tous les jours, sur la table à langer, à une petite gymnastique de son corps  qui consiste à lui faire faire du pédalo et à remonter ensuite ses pieds jusqu’ à sa tête plusieurs fois d’affilée. Il évacue ainsi plusieurs gaz et se sent généralement mieux et plus apaisé après. Jusqu’aux prochains maux… Autres petites astuces pour le soulager : Le porter allongé, tête sur mon avant bras, et ventre sur ma main, ça le soulage beaucoup. Ou bien droit, tête sur mon épaule, et je fais des squats, ça le calme et ça l’endort même 🙂  Et lorsqu’il n’arrive pas à sortir son caca, je le fais téter assis sur mes cuisses face à mon sein, je le cale bien avec mon bras parce qu’il ne tient pas tout seul évidemment. Et ça marche à tous les coups !!

4- POUR L’ENDORMIR : UNE BERCEUSE VRAIMENT MAGIQUE

Elle est exceptionnelle cette musique !!! Ma tante, qui bosse en crèche, a découvert cette berceuse par un ami et depuis, elle la passe à chaque sieste des petits. « Ils s’endorment tous dessus » me disait-elle. J’ai donc essayé sur mon amour. Eh bien effectivement, elle a un effet magique sur lui, elle le calme directement. Le bruit de l’eau qui coule l’apaise. Je dois avouer que même moi elle me relaxe. Il est dit dans la légende qu’elle calme les coliques. Je ne sais pas si c’est le cas mais bébé s’endort super facilement dessus.

J’ai testé la peluche MyHummy aussi, celle qui reproduit les bruits blancs. Parfois elle lui fait du bien , parfois il ne la calcule pas du tout, donc je ne sais pas trop quoi en penser…

5- POUR AIDER MAMAN DANS LE QUOTIDIEN : UNE MACHINE À LAVER PLUS QUE PARFAITE

J’ai récemment changé ma vieille machine à laver contre la nouvelle TWINWash™ lavante et séchante de chez LG. Je ne pensais pas un jour me retrouver à vanter les mérites d’une machine à laver, croyez-moi, mais ça, c’était avant de devenir maman. C’est dingue le nombre de lessives qu’il faut faire pour un si petit être. Entre les fuites de la couche sur le pyjama et les draps du lit la nuit, les régurgitations sur le body, la transpiration lorsqu’il tète, les langes remplis de caca, sans parler de tes affaires lorsqu’il bave, ou quand il te fait pipi dessus au moment du change, ou encore les fuites de ton lait qui coule tout seul si tu n’as pas mis de coussinets d’allaitement laissant de superbes auréoles au niveau de ta poitrine, génial. Du coup, j’ai l’impression de passer mon temps libre à faire des lessives, étendre le linge, et le ranger. Alors cette machine LG est devenue ma best friend de ces derniers temps.

 D’une, elle permet de faire deux lessives différentes en même temps (gain de temps assuré) grâce à un chargement de grande taille à l’avant et un mini lave-linge disposé en-dessous. On peut par exemple laver ses jeans et ses tops blanc en même temps dans 2 compartiments séparés. Je peux vous dire qu’en tant que blogueuse mode, j’ai parfois besoin rapidement de mes vêtements pour des shootings et j’apprécie donc carrément ce service. En plus, elle a des programmes courts pour ne laver qu’en 49 minutes si on est pressé (moi qui m’y prends toujours à la dernière minute…). Elle a même une option babycare pour prendre soin des petits vêtements de bébé (les mamans vous disent merci :)) ou une option aussi pour les vêtements fragiles qui demandent un lavage à la main. Elle fait aussi séchoir (encore un ultra bon point dans mon cas quand je n’ai pas les mains libres pour étendre le linge). Puis l’avantage, c’est qu’elle est dotée d’une technologie qui élimine les allergènes domestiques, les plis et les odeurs tout en apportant souplesse et fraîcheur au linge. Et je peux même la contrôler à distance grâce à une connexion wifi.

Mince, en me relisant, j’ai l’impression de me transformer en ménagère animatrice du téléachat ahaha . Non mais sérieusement, elle me sauve bien la mise cette petite merveille . Avis aux futures mamans ou aux familles nombreuses : on se comprend 😉 vous allez l’adorer ! 

Plus de détails ici 

6- POUR AIDER MAMAN DANS SON ALLAITEMENT : UNE CONSEILLÈRE EN LACTATION

Si vous allaitez, je vous recommande vraiment d’en avoir une. Je l’avais choisi lorsque j’étais enceinte. À ce moment là, je ne savais pas encore à quel point elle me serait utile. Mais sur les conseils d’une amie, je l’avais tout de même sollicité. Au début , on ne sait pas à quel point c’est difficile d’allaiter. Je pensais qu’il suffisait de mettre bébé au sein quand il avait faim et basta. Mais on rencontre tout au long de l’allaitement plusieurs étapes difficiles à surmonter.. Les engorgements, les pics de croissance, les montées de lait, les crevasses, bébé qui tète en permanence, ou qui refuse le sein. Une conseillère va se déplacer à ton domicile et t’aider, t’expliquer les différentes étapes, le lait qui se transforme en fonction de la croissance de bébé, te montrer les meilleures positions, te conseiller etc… et te motiver à continuer ton allaitement surtout. Quand tu ne comprends pas tout ce qui se passe, et que tu as l’impression de mal faire, une aide psychologique comme une conseillère en lactation est devenue primordiale pour moi.

Coordonnées de ma conseillère sur Paris et proche banlieue : Catherine Fontenel, 06 60 67 05 54, catherine.fontenel@bbox.fr

7- POUR VOYAGER : LA VALISE MULTIFONCTIONS DE CANAILLE DREAM

Une valise 6 en 1. C’est un papa qui l’a inventé sûrement après en avoir eu marre de se trimballer en voyage avec toute l’artillerie de bébé pendant que maman portait bébé .

Cette valise se transforme en berceau, en table à langer, en transat haut, en transat à bascule, en baignoire , et en valise de rangement . Je dois dire qu’elle est énorme au niveau de la place qu’elle prend , mais c’est tout de même super bien pensé. Lorsque tu pars quelques jours en vacances chez papi mami par exemple, tu as tout en un et c’est vachement pratique. Bon après il faut être doué dans les montages mais ça reste relativement simple.

Pour ma part , même à la maison elle me sert. Bon, comme j’ai déjà tout ce qu’elle propose, je l’utilise comme table à langer dans la salle de bain. Pratique dès que je le sors du bain, pour le sécher tranquillement et le garder au chaud (l’autre table à langer étant dans sa chambre) . Et dès qu’on part en voyage, on embarque le tout. Manque plus qu’elle fasse poussette et elle aurait été archi complète 😉

8- POUR AIDER PAPA À S’INTÉGRER : LEUR LAISSER DES MOMENTS EN TÊTE À TÊTE

Bébé préfère bien souvent les bras et la présence de maman, alors papa peut se sentir vite délaissé . Au début, ce petit ange pleurait beaucoup dans les bras de son père. C’était difficile pour lui de sentir ce rejet. Et pour moi aussi puisque je n’avais donc aucun répit. Alors, depuis un certains temps, papa et bébé ont leurs moments en tête à tête . Pour le bain par exemple , c’est lui qui lui donne exclusivement. Pendant ce temps, je mange tranquillement ou je m’occupe un peu de moi. Et parfois, je tire mon lait au cas où bébé réclamerait pendant mon absence et je pars de la maison une heure m’aérer l’esprit , les laissant entre père et fils. Bébé s’habitue ainsi de plus en plus à son père . Et moi je respire un peu. On en a vraiment besoin en tant que femme. Ne serait-ce que pour reprendre des forces et s’aérer l’esprit.

9- POUR PERMETTRE À MAMAN DE SOUFFLER UN PEU : LE TIRE LAIT

Pendant la grossesse, j’avais acheté un tire lait manuel . Même s’il dépanne, je n’arrive pas à tirer beaucoup de lait avec. Du coup, ma conseillère en lactation m’a recommandé un tire lait électrique à double pompage que tu peux louer en pharmacie grâce à l’ordonnance d’une sage femme ou d’un médecin. On dirait une machine pour traire les vaches, c’est assez comique . En gros on place deux embouts reliés à des biberons sur les seins, on les branche à la machine par des tuyaux et en la démarrant, elle va pomper les seins toute seule et récolter le lait dans les biberons qu’on peut placer ensuite dans des sachets congélations pour les garder au congélateur pendant un an maximum . Et grâce à ce système, à vous les soirées entre copines après, en laissant papa gérer comme un chef à la maison… ou pas 🙂

10- POUR MIEUX DORMIR : LE CODODO

Beaucoup critiqueront et diront que c’est une très mauvaise habitude de dormir avec bébé . Oui peut être, mais quand maman a besoin de repos, c’est primordial.

Ma conseillère en lactation m’a d’ailleurs conseillé de le faire. Bon, à la base, elle m’a conseillé les lits cododo qui se collent aux lits des parents, mais ayant déjà acheté la berceuse, je ne voulais pas m’encombrer d’un lit supplémentaire.

Au début, petit ange passait toute la nuit dans son lit, mais je me levais à chaque fois dès qu’il réclamait, je m’asseyais dans le fauteuil d’allaitement , il tétait puis je passais un temps fou à le soulager de ses coliques et il avait un mal fou pour se rendormir … et ça plusieurs fois par nuit . Je dormais peu, j’étais exténuée et c’était dur de gérer la journée du lendemain, surtout que pour le peu qu’il dormait, je ne pouvais pas faire de sieste. Puis un jour, je l’ai donc mis dans son lit après l’avoir endormis vers 21h, il s’est réveillé vers 1h pour téter. Trop exténuée, je l’ai pris avec moi dans le lit en le faisant téter en position allongée . Lui, sur le côté, face à moi, ça me permettait de continuer à me reposer comme ça. Et je me suis endormie. Et lui aussi. Il dormait tellement profondément que je n’ai pas osé le prendre pour le mettre dans son lit . Il a passé la nuit ainsi. Dès qu’il commençait à pousser des petits cris, je lui mettais le sein dans la bouche, il têtait et se rendormait aussitôt. De cette manière, n’ayant pas le temps de passer en phase éveil, il ne sent pas ses douleurs liées aux coliques, alors il dort beaucoup mieux. Depuis, il dort 11 à 12h non stop, en tétant une ou deux fois dans la nuit à moitié réveillé.

Bébé dort mieux, et maman est en pleine forme au petit matin . Bon, je sais, un jour il faudra arrêter, mais tant que les coliques sont là , ça m’aide pas mal !!! Vive le cododo !!!

Voilà, une grande partie de mes astuces de mamans !! J’espère que cet article sera bénéfique pour certaines.

Et vous,  quels sont vos essentiels ? Ça m’intéresse 🙂

“Il n’y a aucune recette pour devenir une mère parfaite, mais il y a mille et une façons d’être une bonne mère.”

-Jill Churchill
Secrètement, J.