Arf, vie de FHP (femme à hanche pulpeuse). J’ai ce foutu syndrome. Celui de grossir dès que je mange un bout de chocolat. Et mes fesses gardent le tout bien au chaud. Oh, ce n’est pas mon mec à qui ça déplait. Pour lui, je peux mincir, tant que je garde mon boule J-loponisé. « J’aime tes grosses fesses » me dit-il d’un ton naturellement amoureux en les chopant fermement de ses deux mains. WTF ??  Il pense que je vais bien le prendre en plus.  « Comment ça ? Moi j’ai un gros boule ? »

Forcée de le mater sous toutes les coutures devant tous les miroirs de la maison, je constate effectivement qu’il est juste MON-STRU-EU-SE-MENT ÉNORME. Peu ferme. J’ai même l’impression qu’il pendouille.  « Mais non, bébé, il est parfait, moi j’adore… » Mon cul ouais. Ça se voit que ce n’est pas lui qui doit se le trimballer tous les jours, en essayant de trouver LA tenue qui le mettra en valeur.

Plus de temps, il faut agir de l’intérieur avant que je me Kardashianise totalement.

Me connaissant, je vais me motiver à fond, régime, sport, oh oui… une semaine… Puis, je vais monologuer avec la boite à biscuits comme si j’essayais de négocier avec un videur pour rentrer en boite. Puis il va faire froid, il va pleuvoir, venter, tornader, tempêter… il me sera alors im-po-ssible de rejoindre ma salle de sport. Toujours le même scénario !

Alors j’ai décidé de prendre les grands moyens. C’est primoridal pour la sécurité de mon boule.

  • D’une, de m’installer avec un mec qui à un frigo aussi sain qu’un magasin bio. #ZÉROcraquage ! 
  • De deux, que mon mec vive au 6ème étage sans ascenseur. #sportforcé
  • De trois, qu’il soit superbement bien gaulé, pour que je culpabilise de chercher mes semblant d’abdos alors qu’il me présente un six packs parfaitement dessiné chaque jour. #motivation
  • De quatre, il me faut un Big boss. Celui qui m’hurle dessus, m’engueule, me force, déloge cette fucking feignantise : Un coach sportif digne d’un #commandomilitaire.

J’ai pris un coach, la meilleure décision de toute la vie de mon boule.

Et vous savez quoi ? La citation « Il faut souffrir pour être belle » prend tout son sens. Ça fait plusieurs semaines que je souffre. Il me torture. J’en bave deux à trois fois par semaine. Mais mes fesses semblent s’arrondir fermement. Alleluia.

12207959_726216390844505_1524036206_n

 

Et mon mec adore. En même temps, lui, c’est pas compliqué. Tant qu’il y a du boule. Et avec moi il est servi. Mes origines latines m’ont gaté postérieurement parlant.

Mais bon voilà, je revis quand même. Je commence à le voir se dessiner petit à petit et ça devient un plaisir de le mater devant mes 3 miroirs.

Sans mon coach, je dois avouer que je n’aurais même pas fait le quart. Bon aller, vu que vous insistez, je vous montre un aperçu de mes séances. Peut être que ça vous motivera vous aussi, à les reproduire, seul en salle, un jour de motivation ensoleillée… ou à prendre un coach.

1ère séance :  4 exercices Cardio Training et musculation à répéter 5 fois :

2ème séance :  5 exercices Cardio training et musculation à répéter 5 fois:

3ème séance :  6 exercices Cuisses Abdos Fessiers  :

4ème séance :  Petit moov’ boxe entrainement cardio  :

Extrait 5ème séance :  Abdos sur ballon :

6ème séance :  3 exercices Cuisses Abdos Fessiers avec poids à répéter 5 fois  :

7ème séance :  4 exercices Cuisses Abdos Fessiers à répéter 4 fois: 

8ème séance :  3 exercices d’Abdos : 

9ème séance : 3 exercices Musculation et Cardio training à répéter 4 fois : 

10ème séance :  Même en Ugg, pas d’excuses pour faire un entrainement. Voici 3 exercices de Cuisses Abdos Fessiers : 

11 ème séance :  Circuit Cardio Training avec une échelle de vélocité :

 

IMG_0319

12 ème séance :  Quand il n’y a pas de coach, il y a l’élastique pour me faire souffrir 😉

Voici quelques Exercices de musculation avec un élastique :

 

IMG_1110

 

13 ème séance :  – Un entrainement pas comme les autres, avec un jeu de cartes :

Voici un coaching bien original mais super motivant . 16 cartes suffisent (par exemple 4 « deux », 4 « cinq », 4 « dix », 4 « rois ») + 2 As en jocker pour les plus motivés, soit 18 cartes. 

Vous mélangez les cartes et ensuite place au tirage .
Le chiffre de la carte correspond à un exercice (prédéterminer avant) et le signe (♥️♣️♦️♠️) à un nombre de secondes ou de répétitions.
Par exemple : le K (roi) correspond à un exercice d’abdominaux et le ♣️ à 20 répétitions ou encore le 2 correspond à une course rapide sur place et le ♥️ à 15 secondes. Si vous tirez un K ♦️ ce sera le même exercice d’abdominaux en 10 répétitions cette fois ci. À vous de déterminer les 4 exercices et les 4 temps avant de commencer l’entraînement .

Pour les As , mettez un exercice un peu plus hard à faire en 10 secondes ou plus si vous êtes motivés . Il n’y en a que deux.

À chaque tirage, un exercice et un nombre de répétions au hasard. À enchaîner sans pause jusqu’à la dernière carte .
Cardio intense garanti 😅

L’avantage de cet entrainement, est que vous travaillez toutes les parties du corps sans savoir sur quoi vous allez tomber à la prochaine carte, ce qui permet de ne pas s’ennuyer à suivre un entrainement répétitif habituel !

14ème séance : Mon entraînement cardio favoris du dimanche . Difficile mais bien efficace 😉

15ème séance : Coaching en extérieur avec juste un banc public (Ne vous foutez pas de mes pompes, je n’y arrive pas !!! 😛 )

16ème séance : Petit training cardio exterieur : 10 secondes de chaises squats, 10 squats sauté, accélération sur 10 mètres (à répéter 5 fois)

 

17ème séance : Entraînement avec câbles

18ème séance : Entraînement TRX


SÉANCE DE SPORT EN DUO

Alors oui, j’ai pris un coach, mais parfois, il n’est pas toujours dispo alors je me dis qu’il faudrait que je m’entraîne à la salle quand même.. le problème est de trouver la motivation bien sure, car une fois que tu as goûté à un coach sportif, c’est difficile de retrouver la même motivation en solo. On peut vite baisser les bras…

Mais j’ai la chance d’avoir un compagnon qui aime le sport. Si de votre côté c’est la même, vous avez la flemme de vous entraîner seul, faites comme moi, SERVEZ VOUS DE LUI. D’une, pour vous amuser à essayer de reproduire des positions en duo pas toujours évidente, et de deux, on a toujours envie de montrer à l’autre qu’on peut le faire, ce qui forme une nouvelle source de motivation.