amour

Un être cher de perdu, encore un…

Abandonnée pour une autre, disparu soudainement, s’est rendu compte d’un manque de sentiments réciproques ou bien devenu GAY, pas sur la même longueur d’ondes, pas assez de seins, trop de boulot, illumination du mot liberté, tu as trop grossi, serial baiseur, trop envahissante, pas assez blonde, trop bien pour lui, ses parents ne t’aiment pas, il a revu une ex, ce n’est pas toi c’est lui !!!!

rupture_8

Les excuses sont de plus en plus merdiques.

Mais il s’avère que ce con nous a lâché.

C’est foutu, le fond du trou, l’aiguille perdue dans la botte de foin, et pire, à vouloir ne pas lâcher prise,  on passe pour le chewing gum dérangeant encore bien accroché à la semelle de sa godasse trouée.

GAME OVER !

Je ne pourrai jamais m’en remettre. Je suis condamnée à passer le restant de mes jours seule. POURQUOI MOI ???????????????

resize

Combien d’entre nous sont passées par cette phase pitoyablement désastreuse ?

Presque toutes, avouez !

On écoute des musiques à l’eau de rose, en chantant comme des casseroles devant notre miroir, mascara dégoulinant, brosse à la main, héroïne des paroles. On s’enferme dans notre chambre. On ne veut voir personne.

Et Petit à petit, on se fait à cette solitude. On ne pleure plus. On n’a plus de larmes de toute manière. Mais on l’aime toujours.

Va t’on réussir à tourner cette fucking page ? 

(suite…)

Ça y est c’est la rentrée. Nombreux sont ceux qui sont partis cet été, pour fuir ce temps de merde sur la capitale. Soleil, détente, bronzage, et selfie en tout genre pour se la raconter auprès de ceux qui n’ont pu partir.

(Je sais, j’ai fait la même…

On est vache ? Oh ça va, vous auriez fait pareil si vous aviez pu, ne dîtes pas le contraire.)

3073220259_1_3_Fs7qa9wa

Et souvent durant cette fameuse période estivale, on se sent généralement au top de notre forme (à comprendre, de notre capital beauté). L’été, il y a comme des phéromones qui se baladent dans l’air. Les gens sont bronzés, sexy, souriants, détendus et beaucoup plus abordables que dans notre train train quotidien. Il arrive même qu’on craque très facilement sur le G.O. du camping, il est tellement vachement sexy quand il nous apprend à danser la salsa. Ou bien sur l’inconnu mystérieux de la chambre en face de la nôtre qu’on voit souvent défilé en serviette lorsqu’il sort de la douche. Ou encore sur ce mec musclé trop mega mignon qui joue au beach volley sur la plage tous les après midis.

Et avec notre sex appeal à couper le souffle, bien évidemment, on les fait succomber (parfois tous en même temps). S’ensuit alors une merveilleuse histoire d’amour passionnelle parfaite avec le plus méritant, qui nous fait passer le plus bel été de notre vie.

Mais toute bonne chose a une fin. Il est temps de quitter notre sexy don juan des vacances, dont on est déjà follement amoureuse bien sûre, pour retrouver cahiers, bureau, collègues et déprime générale.

Alors on se promet de s’écrire, de se téléphoner, de se textoter, de se skyper, de s’envoyer des pigeons voyageurs, et de ne SURTOUT pas s’oublier jusqu’à nos prochaines retrouvailles…

2996900513_1_3_1FLG8t99


Pouvons nous réellement vivre une relation à distance ? Pouvons nous construire quelque chose en ne vivant rien du quotidien de notre partenaire ? Pouvons nous monopoliser ses pensées ? Pouvons nous avoir confiance en lui ? Et en nous ?


(suite…)

3052657465_1_3_0SZSPJ0l

Hier après-midi, je regardais un film à l’eau de rose sur M6. Vous savez, ce genre d’histoire où tout finit TOUJOURS bien. Tout ça pour nous émerveiller devant les soit disant miracles de l’amour… (ou nous attrister sur notre pauvre sort de poisseuse à qui ça n’arrive jamais !!!!)

C’est TOUJOURS le même schéma : Au début, ils se rencontrent. Soit ils se détestent, soit au contraire ils ont un big coup de foudre. Ensuite, ils tombent amoureux et vivent les meilleurs jours de leur vie. Puis ils s’engueulent, ou quelqu’un essaie de les séparerHistoire de pimenter l’intrigue. Et à la fin, ils finissent par comprendre qu’ils sont fait l’un pour l’autre. L’homme lui demande sa main. Happy End.

Mouais… À croire que chez M6, ils croient encore tous au père Noël.

Le BON mec tombe rarement du ciel. On passe d’abord par plusieurs « connards », comme si notre charmante destinée avait décidé de nous endurcir avant d’affronter l’amour véritable (en imaginant qu’il existe!! )

Pour ma part j’ai plutôt collectionné les infidèles, les menteurs, les mythomanes, les sérials baiseurs,  les voleurs… et bien souvent tout ça à la fois.

Mon meilleur ami Seb pouvait les sentir à 10 km et me prévenait toujours lorsqu’il fallait que je me méfie. Mais comme une future cinglée en recherche d’adrénaline, je me jetais toujours en plein dans la gueule du loup. En remarque, lui, il n’était pas mieux avec ses michtoneuses, idiotes, qui ne savaient jamais ce qu’elles voulaient.


 L’amitié relie trois grands C :

la Confiance, la Complicité, la Connerie.


178-1366393534

Puis un jour, j’ai eu une révélation… Qui me connaît vraiment ? Qui me fait constamment délirer ?  Qui semble totalement me correspondre ? Avec qui ai-je le plus de points communs ? 

Je l’avais toujours trouvé mignon. Brun, aux yeux marron, grand, intelligent, drôle. Et si c’était lui ? Il était là, sous mes yeux depuis 2ans.

Mon meilleur ami !!!

(Bon là, je pourrais carrément sortir d’une de ces fictions de M6 si je m’entendais réfléchir… )

(suite…)

Carrie est une jeune femme très jolie, avec ce petit quelque chose qui attire tous les hommes. Ce doit être son côté femme enfant qu’elle allie parfaitement bien à une facette sexy.

Mais malgré le nombre d’hommes qui lui tournent autour, elle n’en voit qu’un. Bastien.

couple-pillow-fight-196741_w1000

Carrie et Bastien se sont rencontrés en soirée, il y a maintenant un an. Il n’était pas du tout son style lorsqu’il vint l’aborder. Mais il a su trouver les mots justes pour attirer tout de même son attention. Ce soir là, Carrie venait de rompre avec son ex petit ami, avec qui elle était en couple depuis un an. Ce dernier voulait entièrement contrôler sa vie. Ce n’était plus possible. Elle devait fuir ce possessif et manipulateur. Et sur un coup de tête, elle donna son numéro à Bastien.

Après plusieurs rendez-vous, Bastien avoua à Carrie qu’il était en couple. Mais elle avait ce quelque chose qui l’attirait vraiment. Il ne pouvait l’expliquer. Sur un coup de désespoir, sortant d’une histoire d’amour qui l’avait totalement anéantie, Carrie se laissa embrasser par le beau brun, se rassurant qu’elle n’aurait aucunement besoin de s’accrocher à lui puisqu’il était en couple. C’était une échappatoire idéale.

Mais la fatalité la rattrapa. On ne contrôle pas toujours ce qu’on ressent, et après plusieurs « tête à tête » langoureux, elle finit par tomber complètement amoureuse de Bastien.

Il avait cette facette mystérieuse et ce côté protecteur qui pourrait faire fondre n’importe quelle demoiselle. Bastien la rassurait sur tout dans la vie (sauf sur leur avenir évidemment). Il prenait soin d’elle. Il était attentionné, très câlin. Toujours à l’écoute et toujours disponible dès qu’elle avait besoin de lui. Et sexuellement, tout ce qu’elle aimait : fort, viril, et tendre.

couple-kissing-196742_w1000

– « Il faut que je l’oublie !!! » déclara t’elle à sa meilleure amie.

(suite…)

ETE

C’est l’été, il fait beau, le soleil brille et…

Vous ne partez pas en vacances !

Coincé à Paris pendant que d’autres bronzent sur les plages en sirotant des cocktails, il est hors de question que vous restez enfermé chez vous à vous morfondre devant leurs photos Facebook.

Surtout que Paris, l’été, c’est magnifique.

Il est grand temps pour vous de découvrir


Les Meilleures Terrasses de Paris


Manger, boire, bouquiner, dormir, danser au grand air, sous le soleil, nous aussi on peut le faire.

Eh oui, même à Paris.

Aller, suivez-moi !!!

(suite…)

 

81260742_o

Il y a moins de 2 mois, c’était mon anniversaire. Mon amie Karin a eu la mega superbe génialissime idée de m’offrir un petit voyage à Rome, à partager entre filles, rien que toutes les deux.

Elles sont tops mes copines hein ??? 

italie rome

1er Jour

BENVENUTI A ROMA

  • 13h : Nous voilà enfin arrivées à l’aéroport, après avoir passé 2h dans une boite de conserve (l’avion était vraiment riquiqui).

IMG_1935

–  » À moi les italiens «  me lança Karin.

Karin est célibataire depuis quelques mois. Elle compte bien sur ce voyage pour se changer les idées. Il faut savoir qu’elle a toujours eu un faible pour les italiens. Alors vous imaginez bien qu’elle se sent déjà au paradis.

– « Ça te dit qu’on prenne les transports pour aller jusqu’au centre de Rome. Puis ensuite on prendra un taxi jusqu’à l’hôtel, comme ça on ne dépense pas des milliers dans le taxi ? «  me demanda t’elle.

Ma mission : Récupérer 2 billets de train, pendant qu’elle partait nous chercher de quoi nous hydrater.

J’ai tenté tant bien que mal de parler avec le vendeur de billets. Je vous promet que je lui ai demandé deux places pour la gare de Termini (située dans le centre de Rome). J’ai réussis à comprendre que le train n’était que dans 25 minutes.

– « Ok, no problemo ».

Puis il a commencé à parler super rapidement. Un mélange d’anglais et d’italien. Je ne comprenais rien mais je répondais « si » pour qu’il se dépêche de me passer les billets. Il m’a pris 30 euros. 30 euros 2 billets de  » RER » ????

Karin revint à ce moment là et le monsieur nous demanda de le suivre. Nous étions dans un groupe de 7 ou 8 personnes.

– » Heu, mais Pourquoi faut-il le suivre ? Tu lui as demandé quoi ? « 

 » Bah 2 Trains’ tickets per favore, per Termini station. Il doit certainement nous amener au train. « 

En arrivant sur un parking, je compris que mes 30 euros avaient été échangé contre deux places dans une petite navette qui partait aussitôt pour le centre de Rome… Le chauffeur, un italien à la bedaine imposante, demanda à tous les passagers de monter dans la navette, et nous fit un geste à toutes les deux d’attendre sur le côté. Puis, il nous ouvrit la porte « passager avant » en nous reluquant de haut en bas. Ah le vicieux, il voulait qu’on occupe les deux sièges avant près de lui.

1er fou rire du voyage. Ça commençait bien. Néanmoins, ce n’était pas plus mal, ça nous évitait d’être entassées avec les « vieux » à l’arrière.

Il pleuvait dehors, pas de chance pour notre arrivée. Le chauffeur, lui, roulait à 14O km heure, zigzagant entre les voitures.

Heu, on aimerait bien arriver saine et sauve à destination si possible…

L’aventure commençait maintenant.

  • 14H : Gare de Termini.

5276026-7873376

La gare de Termini se situe près du centre de Rome. C’était facile de récupérer un taxis à cet endroit puisque beaucoup attendent devant la gare.

– « Via Calabria, 32 per favore » lançai-je fébrilement au chauffeur qui me compris aussitôt. Alléluia 

Notre deuxième fou rire ne tarda pas à venir lorsqu’on s’aperçut que le chauffeur, tatoué de la botte italienne sur le bras droit, avait des mimiques plutôt spectaculaires en conduisant. Je pense qu’il s’imaginait sincèrement être au volant d’une ferrari, en se balançant de gauche à droite à chaque virage.

  • 14h10 : L’HÔTEL Ludovisy Luxury Room 

1

Karin avait réussis à nous dégoter une petite chambre sympa dans un charmant hôtel au nord de Rome. Non loin de la Piazza di Spagna et à 10 minutes à pied du centre de Rome. C’était parfait.

  • 15h : Plan à la main, nous décidâmes de commencer les visites. Entamons notre périple par la Piazza di Spagna.

hotel spagna

Il faut savoir que Rome se divise en plusieurs quartiers. Les principaux sont :

  1.  LE CENTRE HISTORIQUE : Fontaine de trévi, Panthéon, piazza di Spagna, Piazza di Navona, Piazza di Venezia…
  2. LA ROME ANTIQUE au sud est : Le Colisée, le Forum Romain
  3. LE VATICAN au nord ouest : La Basilique Saint Pierre, le Castel Sant’ Angelo
  4. TRASTEVERE au sud ouest : De l’autre coté du fleuve Tevere, sous le Vatican.
  5. TESTACCIO au sud :  quartier typiquement romain.

place-espagne

LA PIAZZA DI SPAGNA

C’est l’une des places les plus connues de Rome. On y trouve l’ambassade d’Espagne, d’où le nom de la place.

Un lieu incontournable, qui attire énormément de monde. Les visiteurs aiment se reposer sur les marches reliant la piazza di Spagna à l’église française de la Trinité des Monts. Arrivé en haut, au pied de l’église de la Trinité des Monts, vous pouvez profiter d’une très belle vue sur les toits de Rome.

IMPORTANT : ENDROIT IDÉAL POUR LE SHOPPING 

Autour de la place, et sur les petites ruelles perpendiculaires s’étend plusieurs magasins, plutôt luxe. Chanel, Dior, Gucci, Armani, Valentino…

shopping

Et en empruntant l’une de ces petites ruelles, nous croisons la Via del Corso.

LA VIA DEL CORSO

= La Rue du shopping

tumblr_m7wm54KCsG1qznevxo1_1280

 

via del corso

Cette grande rue du shopping s’étend de la Piazza del Popolo jusqu’à la Piazza di Venezia et abrite une multitude de magasins (Zara, H&M, Diesel, Levi’s, Sephora pour les plus connus)(ouvert le dimanche les girls).

LA PIAZZA DEL POPOLO

(la place du peuple)

Piazza-Del-Popolo

La Piazza del Popolo fait partie des grandes places de Rome très agréables à découvrir. Ce bel ensemble comprend des fontaines, des églises et un obélisque pour orner son centre. Le nom de la piazza del Popolo, souvent traduit en place du peuple ferait plutôt référence à un peuplier qui aurait poussé sur le mausolée de Néron...

LA PIAZZA DI VENEZIA

IMG_2372

Cette place, Située au centre de Rome, accueille le monument Victor Emmanuel II. Cet immense bâtiment de marbre blanc construit entre 1885 et 1911 est dédié au premier roi d’Italie, Victor Emmanuel II et à travers lui, à l’unité de l’Italie.
  • 16h : Après une longue marche, nous sommes arrivées à la Piazza di Navona

LA PIAZZA DI NAVONA

spagna navona

IMG_2358

L’une des plus importantes, belles et grandes places de Rome.

C’est une obligation d’y passer au moins une fois !

Construite à l'emplacement de l'ancien stade Romain de Domitien (81-96 après J.C) elle reprend la forme de la piste.

Cette place, très animée, est entourée de terrasses où il fait bon de s’installer pour y manger ou y boire un café. Néanmoins, au vu des prix prohibitifs, il est parfois préférable de s’éloigner de quelques rues …

Nous décidâmes de nous y arrêter pour déjeuner. Pour notre 1er restaurant italien, Karin fut attirée par celui qui portait des nappes à carreaux marron et blanc sur ses tables.

C’est tellement atypique tu comprends.

Le caffè Domiziano

domiziano

IMG_1942

Le serveur nous parlait en français avec son petit accent italien. J’ai choisis des spaghetti à la carbonara et Karin des penné à l’arrabiata. Nos premières pâtes italiennes. Je crois que nous aurions pu mourir sur place tellement elles étaient bonnes. Et pourtant nous étions dans une petite brasserie à tendance touristique, mais c’était vraiment délicieux. Sans parler de leur Foccaccia. Et le must du must (surtout pour Karin qui en boit des litres), le café !!!

Ça y est, on se sentait enfin à Rome.

  • 17h30 : Nous décidâmes de marcher vers le quartier de Trastevere.

navona trastevere

 TRASTEVERE 

Petit quartier à l’ambiance village. Nous sommes tombées sur plusieurs petites ruelles. Tellement atypique de l’Italie. Des rue piétonnes, des pavés, un peu de verdure, des petites boutiques, et des terrasses tranquilles. Le pied pour deux touristes françaises comme nous.

–  » Oh c’est trop mignon, j’adore. » s’émerveilla Karin.

Nous cherchions à fuir les sites trop touristiques de Rome pour terminer la soirée, ce quartier était idéal.

trastevere_3832841 trastevere-b Trastevere-Street trasteveren

590x385xTrastevere.jpg.pagespeed.ic.8S7bJEGPix

 LA PIAZZA DI SANTA MARIA IN TRASTEVERE

Cette place est réputée dans le quartier de Trastevere. Les gens aiment s’asseoir au bord de la fontaine, écoutant les quelques artistes jouer de l’accordéon ou de la contre-basse, devant la basilique santa maria.

santa-maria-in-trastevere-20-m6

Le quartier est tellement charmant qu’on pourrait y passer des heures et des heures, à se balader, et à s’installer de terrasse en terrasse.

IMG_2097

Dans un bar, nous fîmes la connaissance de Noël, un français de 50 ans venu s’installer à Rome pour exercer sa profession de dermatologue. Nous avons instantanément sympathisé avec lui.

Karin, elle, a tapé dans l’oeil du serveur, Lucas. Il ne parlait que italien et anglais, donc il se servait de Noël et de moi pour pouvoir converser avec elle.

La soirée commençait plutôt bien. Pour une première approche, les italiens semblaient agréables, accueillants. L’ambiance, paisible et chaleureuse. Nous étions dans notre petit coin de paradis.

Lucas, le serveur, nous a même offert une bouteille de vin blanc. (Merci Karin)

  • 3h du matin : Fermeture des bars.

Quand je vous disais qu’on pourrait rester des heures dans ce quartier…

Noël , par sympathie, décida de nous raccompagner jusqu’à une borne de taxi. Le pauvre garçon voulait bien faire, mais il loupa la marche du trottoir et se retrouva allonger sur le sol, raide comme un piquet, le visage contre le macadam. Il ne bougeait plus. Après un long moment de compréhension de ce qu’il venait de se passer, je finis par l’aider à se relever.

– « Ca va ma tête ? » nous demanda t’il.

– « Heu (oh la vache)… oui oui ne t’inquiète pas », mentais-je.

– « Oh merde, tu saignes », surenchérit Karin. « Heu, Mais ça va, ne t’inquiète pas », ajouta t’elle en sentant la boulette.

Nous n’osions pas lui dire qu’il avait le visage et le menton bien écorché. Ce qui est étonnant c’est qu’il s’en foutait, il s’obstinait à ce qu’on trouve notre taxi.

Les taxis à Rome sont tous blancs et vous en trouvez assez souvent.

rome-taxi

Bien évidemment, une fois dans le taxi, la scène remémorée en tête, Karin et moi avons attrapé un énorme fou rire (désolée Noël…)


2ème jour

  • 11h : Réveil

« Où Suis-je ? Mince, C’est qui à côté de moi ? »

Vous savez ce genre de réveil, la première fois, dans un endroit… et avec le sourire vous vous dites : Mais ouiii, je suis en Italiiiiiie !!!!!

IMG_2158

 Aujourd’hui, nous décidâmes d’aller faire une visite du côté du Vatican.

rome-mainEn sortant de l’hôtel, nous nous sommes arrêtées dans un bar gelateria pour prendre un petit déjeuner au soleil, en terrasse, rue (via) Boncompagni.

IMG_1998

On rencontre souvent dans les rues, ces petites « gelateria », où tu peux acheter ton café, manger des croissants, boire un jus pressé, ou encore déguster une bonne glace italienne.

ID_278526_1

Puis nous avons marché jusqu’au Castel Sant’ Angelo, en passant par la place d’Espagne, et le pont Cavour.

hotel castelo

  • 14h :Arrivées au Vatican.

CASTEL SANT’ ANGELO

820-castel s. angelo15

Ce nom vient d'une légende. Le pape Grégoire 1er aurait eu l'apparition de l'archange Michel au dessus du château rangeant son épée dans son fourreau pour signifier que l'épidémie de la peste était terminée. Depuis, le château porte le nom de Saint Ange.

– « J’ai un peu faim, ça te dit qu’on aille manger dans le quartier avant d’aller voir la Basilique Saint Pierre ? » me demanda Karin.

– « Tu lis dans mes pensées », lui répondis-je.

IMG_2219Il faut savoir que dans notre duo de choc, j’ai le rôle de l’organisatrice, celle qui s’occupe du plan, qui nous dirige vers tel endroit. Et Karin a le rôle de la flâneuse, c’est à dire qu’une fois arrivée à destination, elle va flâner dans les parages, partir à l’aventure des lieux.

Et c’est comme ça que nous nous sommes retrouvées dans de superbes petites ruelles entre le pont Saint Angelo et la place Navona.

castelo navona

Un vrai petit quartier coup de coeur, autour de LA VIA CORONARI.

ViadeiCoronari

35978153IMG_2223

Nous sommes finalement tombé sur un petit restaurant qui nous a plu aussitôt, Piazza Salvatore in Lauro :

Ristorante Sangallo Ai Coronari

IMG_2013

 La mozarella, les pates, le café… un pure délice. Et le service, perfetto !!!

Je vous recommande vivement ce restaurant si vous passez dans le coin. D’autant plus que le quartier est vraiment agréable. Et puis, le serveur a un petit air de Hugh Grant version italienne 😉

  • 16h30 : Nous sommes de retour vers le Vatican.

navona vatican

IMG_2029

 Ces romains, de grands dragueurs …  » Ma che tu é bellissima « 

IL VATICANO

Siège de la papauté depuis saint Pierre, centre officiel du christianisme depuis Constantin (IVe siècle), le Vatican est à la fois un important site archéologique du monde romain et le siège du monde catholique.

Rome Septembre 2010 (719)

1580px-Vatican_StPeter_Square

photo_2151_9 1830648_3_a559_la-basilique-saint-pierre-au-vatican_23b3c7eb96da3d95ed3879f01f089491 photo_2152_9 Vatican-StPierre-Intérieur1

Que dire. La Basilique Saint Pierre est juste Majestueuse. Grandiose.

À voir absolumente !!!!

  • 18h : descente vers le sud.

Après cette petite visite, nous sommes redescendu à pieds jusque TrastevereEh oui, je sais, encore. Mais c’était tellement sympathique la veille, que nous avons décidé de passer notre fin de soirée une nouvelle fois là bas.

C’est Lucas qui allait être content ….

vatcan trast

IMG_2038

IMG_1993

Nous nous sommes posées dans un bar,

 Le Cajo & Gajo

Très sympathique, sur la Piazza San Calista. Le gérant, Antonio, parle français, un amour. Plein d’énergie, de gentillesse, un pure plaisir. Il nous a accueilli comme ses amies proches, et nous a même offert des antipasti (pizza, bruschetta…)

o_18of1dstpj1214dvhsp1e4rioig

IMG_2052

IMG_2072Notre ami Noël, le dermatologue français, vit dans le quartier. Il nous a alors rejoint… toujours égratigné de sa chute de la veille…
IMG_2080J’ai fais la découverte des distributeurs automatiques de cigarettes ce soir-là, utilisables 24h/24.

Une catastrophe !!!!

Pour commencer, il faut obligatoirement une carte d’identité italienne pour en retirer. Ce soir-là, un des serveurs m’a donc prêté la sienne.

IMG_2021

Arrivée devant la machine, j’ai essayé de comprendre le fonctionnement. J’ai d’abord inséré la carte d’identité, et une voix féminine à commencer à me sortir une phrase incompréhensible en italien. De là, j’ai aperçu qu’il y avait la possibilité de choisir entre deux langues. J’ai cliqué sur le bouton « english » mais la voix, de plus en plus stressante, me parlait toujours en italien. J’ai du cliquer une bonne dizaine de fois dessus, mais rien à faire. « Pffff l’arnaque touriste ».

J’ai remis la pièce d’identité, ça ne fonctionnait toujours pas. J’ai appuyé sur les boutons des cigarettes, ça ne fonctionnait pas. J’ai voulu insérer mon billet de 10euros, il ne voulait pas le prendre. J’ai appuyé sur tous les boutons. Je me suis énervée dessus. Toujours rien. Et cette voix qui répétait toujours la même chose incompréhensible, arghhhhhhhhhhh !!!

Puis un moment, comme par magie, comme si cette saloperie de machine voulait me dire :  » Bon c’est bon, je t’ai assez vu, c’était drôle mais maintenant tu m’as saoulé » ,  elle a enfin avalé mon billet. J’ai eu le paquet demandé. Hourraaaaa ! Puis j’ai attendu la monnaie. J’ai attendu. Encore. Longtemps. Deux minutes après, un reçu est apparu du style : « Hey meuf, Il est temps de partir là, et merci pour les tips. « 

Oh la Garce

10 € un paquet (au lieu de 5 €)

Bref, le lendemain, j’ai été au vendeur de tabac.


3 ème Jour

  • 13h : on quitte l’hôtel direction le centre historique de Rome.

hotel trevi

 LA FONTAINE DE TREVI

120Un des lieux les plus incontournables de Rome. C’est dans cette fontaine que chaque jour des milliers de touristes viennent y faire un voeu. On jète d’abord une première pièce pour faire le voeu de revenir un jour à Rome. Puis on jète la seconde pour faire son propre voeu.

Bah nous, on n’a pas eu cette chance.

La fontaine était en travaux, un grillage évitait qu’on s’en approche et il n’y avait même pas d’eau . IMG_2469

 La poisse…

Nous nous sommes ensuite dirigées vers le Panthéon, non très loin de la Fontaine.

trevi pantheon

 LE PANTHEON

C'est un édifice religieux antique situé sur la piazza della Rotonda. Il a été bâti au 1er siècle av. J.-C.. À l’origine, c'était un temple dédié à toutes les divinités de la religion antique. Mais au 7ème siècle, il a été converti en église chrétienne.

Pantheon-day-rome-on-segway-26234d1acc Roma_Pantheon_001

Pour compenser notre arnaque de la fontaine de Trevi, nous avons décidé de faire  nos voeux en jetant nos pièces dans la petite fontaine, face au panthéon.

IMG_2221

 –  » Bon aller, On n’a qu’à faire comme-ci c’était la FONTAINE DE TREVI, peut être que ça marchera.  » Espoir Espoir…

rome-italy-pantheon-rome-italy+1152_12947689335-tpfil02aw-15205

  • 15h : direction Campo de Fiori afin de déjeuner.

pantheon campo

IMG_2137

Dans ce quartier, on y croise la Via Giulia , au bord du fleuve Tevere

CAMPO DE FIORI

Campo de fiori est une grande place connue pour son grand marché la journée dès 7 h du matin. On y trouve surtout des produits locaux, des fruits, légumes, des pates. Et le soir, la place se transforme en un lieu de rencontres et de festivités avec tous les bars et restaurants qui entourent la place.

campo-de-fiori-market

La statue centrale fut élevée à la mémoire du philosophe Giordana Bruno, ce moine aux idées libérales fut brûlé par l'église pour hérésie en 1600.
  • 16 h : Nous nous sommes installées dans un bar sur la place.

Le Maranega

easter-at-maranega

Ce bar restaurant propose même des Shisha. Nous avons mangé chacune une tomate mozarella, salade caprese comme ils appellent ça à Rome. Toujours aussi bon. Je finis par croire qu’on mange toujours bien à Rome.

À peine le repas terminé, nous avons pu assister à la transformation de la place pour le soir. Les marchands remballaient tous leurs produits.

Ce soir là, l’Italie jouait un match de coupe du monde de football contre le Costa rica. La place s’est remplie de monde, les bars aussi, avec des écrans et des drapeaux sur toutes les terrasses.

IMG_2203

On était ravie. On allait pouvoir voir l’ambiance à l’italienne lors d’un match de football.

Sauf que… Les italiens ont perdu ce soir là !!!

L’ambiance de dingue, ce sera pour une autre fois !!!

Malgré tout, ils restèrent tous agréables et chaleureux.

D’ailleurs Karin a beaucoup apprécié un serveur ce soir là, Francesco. C’était largement réciproque puisqu’à la fin de son service, vers 18h, ce jeune homme est venu s’installer à côté d’elle. Malheureusement, il ne parlait pas un mot de français, ni d’anglais. Alors, les deux conversaient avec une application de traduction sur leurs telephones portables.

Vive la technologie !!!!

IMG_2181

Et la wifi dans pratiquement tous les bars de Rome.

IMG_2153

Nous avons également fait la connaissance de Sergio, 85 ans, Latin lover dans l’âme. Ce charmant monsieur, qui habite dans ce quartier depuis toujours, vient chercher ses lasagnes tous les jours au restaurant où nous étions.

Bien entendu, il ne parlait que italien et savait quelques mots d’anglais, mais je réussissais à comprendre à peu près tout ce qu’il me disait.

Après 3 jours au milieu des italiens, on commence à comprendre certains mots.

IMG_2172

Sergio est tombé amoureux littéralement de Karin. Il l’a même demandé en mariage. Ah ce Sergio, quel charmeur.

Je retiendrai cette phrase de lui :

« Sono romano, non italiano. É Sono latin lover. « 

 » Je suis romain, pas italien. Et je suis un latin lover. « 

Au passage, Karin et le serveur, Francesco se sont embrassés. A défaut de parler italien, ils maitrisaient mieux une autre langue.

  • 22h : Nous sommes retourner voir Antonio, le serveur rigolo de Trastevere. (oui oui encore )

campo traste

Et en chemin, nous avons découvert qu’il y avait quelques bar, de la musique et un petit marché de nuit sur les quais.

ROMA LUNGO IL TEVERE

Lungo-tevere-III

“rugantino” in scena a lungo il tevere… roma

Cette animation est estivale. Elle dure jusqu’à fin septembre chaque année.

Les bords du Tibre s’animent : musique, théâtre, cinéma, pub, restaurants et cabaret le long du fleuve, du pont Sisto au pont Cestio.

Nous ne nous sommes pas arrêtées, mais nous avons su après que c’était à tester. Qui sait , à notre prochain séjour 🙂


 4 ème jour

Aujourd’hui visite de la Rome Antique

hotel colisée

  • 14h : Arrivées à destination, Nous décidâmes de manger avant d’aller visiter le Colisée et le Forum Romain

On a trouvé un petit restau agréable tout proche du Colisée, mais bondé de touristes. Tant pis, on a trop faim, on s’y arrête.

IMG_2232

Au final, ce fut la 1ere fois à Rome où nous n’avons pas été satisfaites du repas. La nourriture restait relativement bonne, mais ça ressemblait totalement aux plats italiens qu’on a l’habitude de manger en france. Rien à voir avec tout ce qu’on avait pu manger jusqu’ici.

Trop de touristes, trop de plats à la chaîne…. à éviter !!!

LE COLISÉE

Rome1

Le plus grand amphithéâtre de l'Empire Romain.  Outre les combats traditionnels de gladiateurs, de nombreux autres spectacles y ont été organisés, tels que des chasses d'animaux sauvages, des exécutions publiques, des reconstitutions de batailles célèbres et des drames basés sur la mythologie romaine. Il pouvait accueillir entre 50 000 et 70 000 spectateurs.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

IMG_2252

Invasion de touristes 

LE FORUM ROMAIN

Le forum était pour les Romains la place publique où les citoyens se réunissaient pour marchander, traiter d’affaires politiques ou économiques. C'était un lieu de rencontre qui facilitait la vie sociale où l'on pouvait trouver toutes sortes de personnes.

Roman ruins in Rome, Forum

IMG_2291

  • 16 h : Direction Testaccio, quartier au sud de Rome.

colisee testaccio

–  » Y a aucun touristes par ici, c’est bizarre non ? » me lança Karin.

–  » Il faut savoir, depuis 3 jours tu ne veux que des endroits où il n’y a pas de touristes. «  lui répondis-je.

– « Oui, mais ça se trouve là on entre dans une banlieue qui craint, si y’en a pas . « 

– « Regarde là bas, la femme avec son mari, elle a un livre de Rome, ça, ça veut dire touriste. « 

– « Ah ouais, ça me rassure . Allez on continue !!! « 

p1130086

 TESTACCIO

En arrivant dans ce joli quartier résidentiel, nous nous rendons compte que… il n’y a rien !!! Presque tout semble fermé. Très peu de monde sont dans les rues.

Mais où sommes nous ?

On m’avait parlé de Testaccio comme étant le quartier animé des clubbeurs.

Heu….ah bon ????

On se dirige tout de même vers l’endroit « animé »… c’est à dire vers la via di monte Testaccio, autour de la colline de Testaccio .

– « Ça sent la vache, tu ne trouves pas ? »

– « Grave, ça ressemble à une ferme ici. « 

Effectivement il y avait quelques bars, et discothèques, au milieu de la cambrousse, mais tout était fermé.

La plupart commencent à ouvrir seulement vers 18/19h.

Un conseil, n’y allez pas en journée… ça ne sert à RIEN  !!!!

ezban-testaccio-12_525

Testaccio est connu pour être un lieu typiquement romain. Très peu de touristes viennent par ici.

 Parait qu’on y mange la meilleur cuisine de Rome.

p1130074

Nous avons fini par nous poser dans une petite gelateria ouverte en attendant les festivités du soir.

La gelateria Zi Elena

avec wifi gratuit s’il vous plait !!!

ls

Puis vers 20h, nous nous sommes redirigées vers les bars.

Tout autour du Mont de Testaccio se trouve les boites de nuits, quelques restaurants, et le MACRO future  (Musée d’art contemporain de Rome) .

testaccio1

Museo_di_nArte_Contemporaneo_di_Roma

En passant par l’entrée du Macro future,  on se retrouve dans une grande cour au milieu d’anciens abattoirs . Et surprise, on y découvre carrément un bar avec DJ en plein air, et du très bon son. Évidemment, ça nous a plu, et nous nous y sommes installées aussitôt.

dsc0051

IMG_2255

 Très peu de monde était présent en début de soirée. Puis ça a commencé à se remplir au fur et à mesure. Le Dj était vraiment bon. On était au top !

  • 23h : « J’ai faim »

Malheureusement, certains restaurants ne servaient plus à cette heure-là. C’était loupé pour gouter la meilleur cuisine de Rome. Nous sommes tout de même tombées sur la pizzeria La Moderna, qui continuait son service, tout près du MACRO future.

la-moderna-testaccio

Je ne sais si c’est parce que nous étions alcoolisées, ou parce que nous avions trop faim, mais nous avons dévoré nos pizzas. Elles étaient succulentes.

IMG_2299

Après ce bon repas, il était temps d’essayer du côté des boites de nuit.

Nous avions repéré en chemin, L’alibi (boite gay) et les Coyotes.

Devant les clubs, beaucoup de monde se baladaient, beaucoup de jeunes. L’endroit n’avait rien à voir avec l’après midi même.

À 00h, L’alibi était plus ou moins vide. Nous sommes restées 10/15 minutes. Les Coyotes étaient rempli de monde sur la terrasse extérieure…

Après une demie heure dans la boite, nous nous sommes rendu compte que nous préférions nos ambiances terrasses, posées, dans les bars, à nous entendre parler. (Non, on ne vieillit pas !!!! ) 

On a donc décidé de revenir dans notre bar « abattoir »

5153043-7690335

En chemin, nous sommes tombées sur un grand arbre illuminé.

Le Big Bambu,

construit depuis décembre 2012 par les jumeaux américains Mike et Doug Starn.  On peut carrément passer entre les branches. Les gens y ont d’ailleurs accrochés toutes sortes de choses. Il y a même un monsieur qui accrochait des clés. Avec Karin, nous avons pris le ticket de notre 1 ère discothèque à Rome, l’Alibi, et nous l’avons accroché en souvenir.

IMG_2279

Ne faites pas attention aux tâches sur ma robe (je ne sais pas manger)

Malheureusement pour nous, notre « bar abattoir » préféré fermait ses portes.

  • 2h : nous sommes finalement rentrées à l’hôtel

 5ème jour

Dernier jour complet à Rome.

Nous avons donc décidé de nous faire plaisir et de repasser par les places qu’on avait le plus appréciées.

Nous avons donc été manger au restaurant où le sosie de Hugh Grant travaillait, via Coronari. C’était notre restaurant number one à Rome. Nous avons même laissé un petit mot au serveur avant de partir.

IMG_2310 IMG_2405 IMG_2317

Nous avons flâné dans les petites ruelles en mangeant une bonne glace italienne.

IMG_2348

IMG_2338

IMG_2404

Puis nous sommes repassées par la Piazza Navona en souvenir du 1 er jour.

IMG_2360

Nous avons été saluer Francesco et Sergio à Campo del fiori. Surtout Francesco pour Karin.

10325649_287671171405396_7265326471399121154_n

De là, nous nous sommes remémorées tous nos merveilleux souvenirs durant ce séjour, et surtout nos nombreux fou rires, que nous avons noté sur une serviette en papier :

Julia qui, quand elle a envie de faire pipi, y va toujours deux heures après.

Karin qui a toujours envie de faire pipi même quand elle en revient. D’ailleurs elle pourrait devenir 1er guide touristique des toilettes de Rome.

Karin n’a aucune mémoire, elle oubli tout, même sa cigarette qu’elle vient d’allumer dans le cendrier.

Julia = GPS = Google Map

Les distributeurs automatiques de cigarettes = pas pour nous. Karin est carrément revenue avec 6 paquets au lieu de 1.

« Je t’ai emprunté du gloss, il est vraiment top »  » Ça, mais ce n’est pas du gloss, c’est de l’anti-cerne »

– Record : 8h dans le même bar sans s’ennuyer !!!

La chute de Noël sur le trottoir, mémorable

Regarder fièrement, à Campo de Fiori, Les Français gagner leur match contre la suisse , alors que les italiens viennent de perdre contre le costa rica. Ça n’a pas de prix.

Julia allume une cigarette « imaginaire » , en ayant oublier de l’avoir mise à la bouche.

 Julia déguste un expresso tel un shot, cul sec !!! Et fait la grimace 3 minutes après. 

« hmm c’est trop frais trop bon tu veux gouter » Julia qui tend de l’eau à Karin. « Je connais l’eau tu sais  » 


6ème et dernier matin

L’heure du shopping à sonné avant le grand départ.

On a décidé de partir se balader dans le centre historique de Rome, près de la fontaine de Trevi, afin d’acheter des souvenirs et des produits locaux (mozzarella, parmesan, pâtes, sauces…) à nos amis, famille.

IMG_2448

Karin a eu une envie de gouter à toutes sortes de mets italiens : Pizza, Foccacia, Bruschetta, Pâtes, glaces, viennoiseries italiennes. Tout y est passé !

IMG_2450 IMG_2452 IMG_2470

Nous terminons par une balade le long de la via del corso et ses environs pour faire quelques emplettes personnelles.

  • 14 h : Retour à l’hôtel pour boucler nos valises et départ pour l’aéroport !!!

ARRIVEDERCI ROMA

IMG_2490

On ne veut pas rentrer …


PETITES ANECDOTES SUR ROME :

Les feux pour les piétons sont ultra long. Attendez-vous à patienter longtemps avant de traverser.

Les italiens sont de grands dragueurs. Ne vous étonnez pas d’entendre des « bellissima » ou autres compliments, et des regards se retourner sur vos fesses. Qu’ils soient jeunes, âgés, en costard cravate… Mais pas une seule fois ils nous ont arrêté pour discuter avec eux, donc c’était de la drague agréable.

 La nourriture est délicieuse. Rien à voir avec la cuisine italienne en France. Plus le restaurant est petit et hors zone touristique importante, plus vous êtes sure de bien manger.

Les flics italiens sont plutôt sexy

Ne jamais dire à un italien : « je suis bourrée » , en France on le dit pour le fun, ici c’est mal perçu . 

Les italiens sont toujours très accueillants, le service ici n’est pas comme en France. Tous les serveurs ont le sourire, même lorsque l’Italie perd un match de coupe du monde !!! C’est super agréable.

– Si vous voulez un café allongé, demandez un café Americano. Par contre si vous demandez un Americano seulement, vous aurez un cocktail alcoolisé !  Je parle par expérience !!

Toujours Marchander. Les petits commerçants dans les marchés ou places publiques établissent toujours un prix élevés. Nous avons eu des lunettes de soleil à 5euros au lieu de 20euros prix demandés de base.

Faire attention aux pickpockets , ils sont nombreux.

Beaucoup de commerçants ferment leurs portes entre 14h et 16h, heure de la sieste.


Recommandations d’une romaine :  

Une bonne Pizza : Chez Baffetto, Via del Governo Vecchio, près de la piazza Navona

180360PizzeriaDaBaffetto1

Une bonne glace : Chez Giolitti, Via degli Uffici del Vicario, 40

60674255

Une superbe vue : A Trastevere sur la colline du Gianicolo

roma_gianicolo_novembre

Un bon repas : À Testaccio, quartier typiquement romain. On y mange le mieux. À gouter la parmigiana (avec aubergines) ou les carcioffi (artichauts)

parmigianadimelanzane

Un bon bar : Bar del Fico, c’est un bar super prisé, très atypique, tout le monde est dehors, en train de boire son verre, tout le monde se parle… très conviviale.

bar del fico

Une boite de nuit : Les meilleurs boites sont souvent excentrées de Rome. 

Vous avez le 900 lab, c’est super chic, à ciel ouvert, et la musique est bien. Ouvert l’été.

900 lab

ou encore Bosco delle fragole, au nord de Rome, près du stade olympique, en plein air, ouvert également pour l’été.

bosco-delle-fragole-roma-2

Une rue piétonne sympa : Borgo pio, dans le quartier du vatican, ici il y a 0 voitures, c’est agréable, assez calme pour boire tranquillement un café.

borgo pio

– La meilleure carbonara : via angelo brunetti, perpendiculaire à la via del corso, près de la piazza del popolo, le restaurant se nomme Osteria Antica Brunetti, le restaurant est vraiment atypique et c’est ici la meilleure carbonara que j’ai mangé à Rome.

antica

Merci à Juliane pour ses conseils .

Bon, eh bien il ne me reste plus qu’à retourner à Rome pour suivre les recommandations de Juliane à la lettre.

« Rome ne s’est pas faite en un jour. »

de Manzoli

Nos visites non plus….

Secrètement, J.