Hello à tous,

Cela fait un petit moment que je n’ai pas écrit d’article ici.

Vous avez été tellement nombreux à suivre nos aventures en famille en 2019, que j’ai décidé de vous faire quelques articles sur ces fameux road trip.

Le tout premier s’est déroulé en mai dernier. Et il était juste IN-CROY-ABLE.

On avait décidé de parcourir une partie de l’Ouest des Etats-unis après avoir découvert des photos sur internet. Et pour être plus serein avec notre fils de 20 mois à l’époque, on préférait louer un camping-car. Eh oui, je pensais déjà aux siestes, à l’espace qu’il aurait besoin… puis même pour nous, c’était plus fun, plus familial 🙂 .

J’ai laissé Eddy tout gérer au niveau de l’organisation. Il avait déjà effectué un road trip en Australie il y a 10 ans, donc il avait une meilleure connaissance que moi sur le sujet. Il a contacté plusieurs agences de voyage, a demandé plusieurs devis et s’est mis d’accord avec l’agence Vacances Fabuleuses.

Spécialistes sur la côte ouest des Etats unis, ils ont pu nous conseiller et nous proposer différents trajets et activités. Ils se sont occupés de nous établir le road book, en précisant les choses à voir dans chaque destination, de prendre les billets d’avions aller et retour, de louer une chambre d’hôtel à notre arrivée à San Francisco, de louer le camping car pour les 3 semaines de road trip, puis de louer une autre chambre d’hôtel dans notre dernière destination, Los Angeles, ainsi qu’une Mustang pour parcourir la ville durant les 5 jours qu’on y séjournerait. Ils nous ont également équipé d’une clé wifi, pour nous permettre d’avoir internet partout lorsqu’il y a du réseau évidemment. Niveau budget, on a déboursé environ 7000 euros pour 1 enfant (qui ne paie rien) et 3 adultes (la mamie nous rejoindra en cours de voyage) pour 3 semaines de parcours. Soit environ 2350 euros par personne. Il ne nous restait plus qu’à réserver nos activités nous mêmes (balade à cheval, kayak, hélico, match de base ball…) et les campings, car il faut savoir qu’aux Etats Unis, il est interdit de stationner en pleine nature. Et penser aussi à rajouter un budget pour l’essence et la nourriture.

21 mai 2019

Étape 1 : SAN FRANCISCO, Californie

Notre road trip commence dans cette célèbre ville de la côte californienne. Nous avons 3 jours sur place avant de filer récupèrer notre camping-car et commencer l’aventure. On loge à l’hôtel Del Sol, plutôt bien situé, non loin du centre ville.

On m’avait dit qu’il y avait souvent du brouillard à San Francisco, et je ne sais si nous sommes chanceux, mais nous avons eu un grand soleil durant ces 3 jours. On en a profité pour louer des vélos électriques et parcourir la ville. Nous sommes montés sur le fameux Golden Gate bridge, nous avons déjeuné dans la charmante ville de Sausalito, juste en face de la baie de San Francisco, de l’autre coté du pont. Nous avons pris le ferry en passant par Alcatraz. Nous avons supporté les Giants contre les Marlins à l’Oracle park. Nous avons dégusté des pancakes de folie chez Home Plate. Et nous nous sommes tapés de sacrés fous rires en essayant de grimper la fameuse avenue de Lombard street avec la poussette #unevraiegalère.

23 mai 2019 :

Ça y est, il est l’heure de quitter San Francisco et de commencer l’aventure. On récupère notre camping-car chez Cruise America. Eddy, seul conducteur, tente de s’habituer à manoeuvrer la bête, pendant que je m’assois avec Edan à l’arrière en lui expliquant que ceci sera notre maison pour ces prochaines semaines.

1ère étape : Remplir le frigo. On s’arrête dans le 1er supermarché Walmart que nous croisons. Le camping car est equipé d’un micro-onde, d’un frigo et d’une gazinière. On se rue alors sur les pâtes, les nouilles chinoises, les oeufs, des blancs de dinde, des conserves (thon, haricots vert, petits pois carotte), des yaourts, des packs d’eau, des cochonneries à grignoter… Ce n’est pas le grand luxe, mais c’est l’aventure. Faut dire que nous ne sommes pas des grands cuisiniers dans l’âme, donc ça nous va très bien.

On reprend la route. Je me met à l’avant pour copiloter. Edan est à l’arrière et joue avec ses autocollants. Musique à fond. On chante. On se sent libre. Prêts pour vivre l’une des plus grandes aventures de notre vie. 3 semaines à arpenter l’Ouest des Etats unis, passant par le Nevada, l’Arizona, l’Utah et la Californie.

Nous arrivons à la tombée de la nuit dans notre 1er camping, le Tuttletown Recreation Area, à 2heures de route de Yosemite Park. C’est juste un emplacement. Nous n’avons pas de générateur extérieur pour avoir l’électricité. Mais la batterie interne a assez de ressource pour qu’on puisse cuisiner et avoir de la lumière. C’est notre toute 1ere nuit à 3 dans notre Pin car, surnommé ainsi par Edan. Dans le même lit. Ça ne nous change pas vraiment de la maison, Edan nous rejoint toujours en pleine nuit chez nous.

24 mai 2019 :

La 1ère chose que je fais dès que j’ouvre les yeux, c’est de regarder le paysage. Nous sommes au bord d’un lac. C’est si calme, si beau, si paisible. Edan veut qu’on aille dehors. Je l’habille chaudement car le matin est un peu frais et nous partons nous balader tous les 2. Nous croisons d’autres campeurs au loin. Edan court jusqu’au bord du lac pour y jeter des cailloux. Puis marche le long d’un champs de blé. J’ai l’impression d’être totalement déconnectée du monde réel. De notre vie active à Paris. Ici, le temps va lentement. On respire le bon air. On profite du moindre souffle de vent. Je sors de mes pensées lorsque je vois Eddy nous rejoindre, et Edan courir vers lui en lui criant « Papaaaaaa ». Il ne parle pas encore, alors dès qu’il nous appelle, on fond d’amour :).

Nous prenons notre premier petit déjeuner puis nous partons direction le YOSÉMITE NATIONAL PARK.

Étape 2 : YOSEMITE NATIONAL PARK, Californie

À l’entrée, nous achetons un Pass annuel (environ 80 dollars), ce qui nous permettra de rentrer gratuitement dans tous les parcs nationaux que nous visiterons par la suite.

Et là, on en prend plein les yeux dès le 1er arrêt. Nous avons une vue en hauteur qui surplombe la vallée, on y voit des falaises, des cascades. On s’aventure alors dans le parc pour voir tout ça de plus près. Des rivières, des montagnes… C’est magnifique. On s’arrête au pied d’une cascade pour immortaliser le moment à 3 en posant le téléphone avec le retardateur.

Au loin, on découvre une petite église en travaux. Ça nous fait penser à celle de The walking dead. Sur le plan, on nous conseille d’aller au Glacier Point, un des points les plus culminant du parc, pour avoir une vue spectaculaire. Mais au moment d’emprunter le chemin qui nous mène au sommet, un gardien nous stoppe et nous demande de faire demi tour. Il commence à pleuvoir énormément, et en hauteur il neige beaucoup. Notre camping car n’est pas adapté. On décide donc de se diriger vers la forêt des Sequoias Geants au sud du parc. On profite de la pluie pour se stationner sur le parking et j’endors Edan pour qu’il fasse sa sieste. Au réveil, il se fait tard. Il reste un peu plus de 4h de route pour atteindre notre prochain camping. Eddy ne veut pas rouler de nuit, avec la pluie il ne veut prendre aucun risque. On laisse donc tomber la foret des Séquoias et on se met en route direction SOUTH LAKE TAHOE.

Pour y accéder, on doit repasser près de l’endroit où on a dormi la veille, à 2h du parc. La nuit arrivant vite, on décide de s’y arrêter pour y dormir à nouveau. Tant pis, on reprendra la route tôt le lendemain matin.

25 mai 2019 :

Comme prévu, on repart tôt le lendemain. Plus on avance vers le Lake Tahoe, plus les températures baissent. Il neige carrément. Tout est blanc, c’est magnifique sur la route. Puis la neige disparait un peu, mais les températures restent fraîches.

Étape 3 : SOUTH LAKE TAHOE, Californie

On arrive en début d’aprés midi à destination, au City of lake Tahoe Campground. Edan est heureux, il y a un parc de jeux pour enfants tout près de notre camping. Nous sommes dans cette petite ville pour 2 nuits. Je branche le camping car au générateur extérieur, et l’arrivée d’eau pour y avoir accès. Il fait très froid dehors. Je crois qu’il fait à peine 3 degrés. Alors que nous avions 22 à San Francisco. On rencontre un peu partout des mises en garde contre les ours. Apparement il est fort possible d’en croiser par ici, il ne vaut mieux pas laisser de nourriture dehors.

South Lake Tahoe est une charmante ville au pied des pistes de ski de Heavenly Valley. D’où le fait qu’on croise pas mal de personnes avec des équipement de ski. Je ne m’attendais pas à un tel climat en plein mois de mai, et à vrai dire, je n’avais pas prévu de tenue très chaude pour ce road trip. Je crois avoir couvert Edan de 4 couches de vêtements. La nuit, nous avons eu hyper froid. Et pourtant, on dormait habillé avec 2 grosses couettes sur nous.

On a profité d’avoir du temps pour manger au restau, se balader au bord du lac, et en camping car pour admirer les environs.

27 mai 2019 :

L’agence Clearly tahoe loue des Kayaks transparents pour se balader sur le lac et voir les profondeurs. On avait tellement envie de tester. Ce matin, nous voilà donc partis pour une parfaite petite balade en bateau avec Edan et l’équipage de la Siera High tours. Ils sont tellement friendly. Ils nous ont accueillis avec le petit dejeuner. Edan a même conduit le bateau. Ils nous ont ainsi amené dans un endroit parfait pour faire du Kayak. Nous sommes gâtés, car il faisait très gris dès le matin puis, tout d’un coup, le soleil est apparu ce qui nous a permis de découvrir l’eau turquoise, transparente. On a pu y voir les rochers en profondeur. Edan, fatigué, s’est endormi avec les bercements de l’eau. Parfait timing !!! Eddy et moi avons pu profiter pleinement de notre balade à kayak en amoureux.

À midi, nous sommes revenus à quai. On a cassé la croute avant de reprendre la route pour notre prochaine destination.

Étape 4 : BODIE & MONO LAKE, Californie

L’agence de voyage nous a suggéré de faire une halte à Bodie, une ancienne petite ville minière totalement abandonnée sur la route de Lone Pine. Pour y accéder, il faut emprunter une route sans goudron pendant quelques kilomètres. On se croirait en plein décor du film d’horreur « La colline a des yeux ». Nous sommes arrivés sur place à 17h45. À l’entrée, il faut passer par un péage , le pass est environ à 8 dollars par adulte. Les visites se terminent à 18h, il nous reste donc plus que 15 minutes pour visiter les lieux.

Bodie a été ravagé dans les années 30-40 par un incendie, apparement causé par un enfant de 2,5 ans qui aurait joué avec des allumettes. Tout a été laissé comme tel, et c’est assez impressionnant. Comme nous sommes les derniers, il n’y a personne et le moindre petit bruit nous fait sursauter. On peut encore voir par les fenêtres des lits, des tables, de la vaisselle… il y a une usine au fond, des anciennes voitures abandonnées. C’est glauque et excitant à la fois. Dommage que nous n’ayons pas plus de temps. Au loin, on aperçoit un homme qui rode. On comprend très vite que c’est un gardien et qu’il va bientôt falloir partir.

MONO LAKE

On s’arrête quelques minutes au bord de ce lac salé de la Sierra Nevada pour y contempler le coucher de soleil. Avant de repartir rejoindre notre prochain campement.

28 mai 2019 :

Aujourd’hui direction LONE PINE.

Étape 5 : ALABAMA HILLS, Californie

En chemin, on croise les Alabama Hills, un endroit assez spectaculaire. C’est une formation rocheuse qui longe la Sierra nevada. Des films tel que La conquête de l’ouest ou encore Iron man ont été tournés ici.

On y passe une bonne partie de la journée avant de rejoindre notre campement situé au pied des montagnes, le Lone Pine Campground. J’aime tellement ces campements en pleine nature, au milieu de nulle part. On croise toujours des mises en garde contre les ours. Mais tout ce qu’on a vu, c’est une biche qui se baladait tranquillement au milieu du camp. Edan la contemple sans rien dire. Le ciel rose nous promet un super coucher de soleil. On profite des douches chaudes du camping avant de se coucher. Demain direction Las vegas !!!!

29 mai 2019 :

On prend notre petit dej dans la ville de Lone Pine. L’agence nous avait conseillé de tester les pancakes du Alabama Hills café, et nous n’avons aucun regret. C’était vraiment un délice orgasmique. On fait ensuite le plein et on reprend la route pour Las Vegas, en nous arrêtant d’abord dans La Vallée de la mort.

Étape 6 : DEATH VALLEY, Californie

Il fait une chaleur étouffante ici, on dépasse les 35 degrés facilement. En plein désert. C’est un four à l’arrière du camping car, alors pauvre Edan est en sueur même en couche. Il y a plusieurs choses à voir à Death Valley, mais nous n’avons pas voulu faire trop de détour à cause de la chaleur. Nous nous sommes juste arrêtés aux dunes de sable. Les premières pour Edan.

Et nous avons ensuite tracé jusque Las Vegas en passant par la petite ville fantôme de Rhyolite. Pas autant impressionnant que Bodie, mais c’est gratuit et ça ne fait pas perdre bcp de temps de s’y arrêter car il n’y a aucun détour, c’est sur la route pour Las vegas.

Étape 7 : LAS VEGAS, Nevada

On arrive en fin d’après midi au camping Oasis Las vegas. Ah, c’est quelque chose. La piscine est grandiose et avec cette chaleur, on en profite aussitôt. Edan est aux anges. De plus, une autre surprise l’attend. Mamie (la maman de Eddy) nous rejoint ici pour terminer le road trip avec nous. Edan adore sa mamie et lui saute aussitôt dans les bras. Pour ceux qui se demandent, il y a un 2eme lit dans le camping car 😉 . Avec Eddy, on profite justement de sa présence pour lui laisser Edan, et aller profiter de Las vegas by night en amoureux. Enfin bon, profiter c’est vite dit. Après une belle balade et un bon restau, on sent les yeux qui piquent. La fatigue a raison de nous et on rentre au camping se coucher comme 2 petits vieux.

30 mai 2019 :

Ce matin, on profite encore de la piscine avant de quitter Las Vegas. Edan s’éclate comme jamais et ne semble pas vouloir repartir.

Je remplis les réservoirs du camping car d’eau, je vide les eaux usagées et nous sommes prêts à décoller. Oui, chacun sa tâche, Eddy conduit et comme je n’ai pas le permis, moi je m’occupe de toute la partie technique. Bon, sinon je peux aussi vous avouer qu’Eddy est archi nul pour tout ce qui est technique, donc ça l’arrange. 😉

Étape 8 : VALLEY OF FIRE, Nevada

En chemin on tombe sur la Valley of fire et nos yeux en prennent plein la vue. Ces roches rouges flamboyantes sont impressionnantes. Avec Eddy on décide de grimper à pied en hauteur pour avoir une belle vue panoramique.

On arrive ensuite au Zion Canyon campground avant le coucher du soleil.

31 mai 2019 :

Étape 9 : ZION NATIONAL PARK, Utah

1ere randonnée avec Edan sur le dos. On s’est equipé d’un sac à dos (Deuter) spécialement conçu pour porter les enfants avant de venir aux Etats unis, et on va vraiment s’en servir tout le long de l’aventure.

Un bus nous dépose dans différents points du parc. Nous choisissons de visiter la cascade. Parait que tu peux même aller derrière, j’ai hâte de voir ça de près. Après une petite marche en montée, on y arrive. Manque de bol, c’est la sécheresse et il y a à peine un filet de bave. Dommage. Mais la vue vaut tout de même le détour.

On doit vite reprendre la route, car le soir même nous avons réservé des places pour un show de rodéo à Bryce Canyon, la coutume de la ville.

Étape 10 : BRYCE CANYON, Utah

Nous arrivons avec 1h d’avance, le temps de nous installer au camping Ruby’s Inn RV Park & Campground, de nous préparer et d’y aller.

1ere fois que je vois un show de Rodéo. Je ne suis pas vraiment fan, mais c’était intéressant de se retrouver au milieu des américains et de leurs traditions.

1 juin 2019 :

Ce matin, nous visitons BRYCE CANYON. Randonnée oblige, Eddy porte Edan dans le sac à dos. C’est incroyable ce que la nature peut faire . Ces roches appelées Hoodoos (cheminées) ont été formées par la mer auparavant présente. Le décor est fabuleux.

Nous prenons ensuite la route direction Capitol Reef. C’est bien que mamie soit là, elle occupe Edan pendant que je fais la copilote à l’avant. Puis elle prend le relai lorsque Eddy fatigue.

Étape 11 : CAPITOL REEF, Utah

Nous arrivons en fin de journée dans la petite ville de Torrey près de Capitol Reef. Au Sandcreek RV park. Un petit camping so cute dirigé par un couple hyper sympathique. La vue est splendide. On profite du feu de camp pour se faire griller des marshmallows. Edan, lui, a déjà adopté les hamacs.

2 juin 2019 :

Ce matin, on prend la route pour Moab et on s’arrête en route dans le parc national de CAPITOL REEF. Malheureusement , l’endroit que nous voulions voir est inaccessible en camping car, alors on se gare quand même quelque part et on s’organise une petite randonnée de dernière minute pour visiter les alentours.

1 heure après, nous voilà repartis sur la route.

Étape 12 : MOAB, Utah

On arrive dans l’après midi à Moab. La piscine du camping KOA Holiday nous fait de l’oeil, enfin surtout à Edan qui se jette dedans .

On reste 3 nuits ici, alors on en profite pour flâner un peu. On fait les boutiques en ville, on mange au restau. Et on visite les parcs. Le plus impressionnant reste La Délicate Arch. Une randonnée de 7 km au coucher du soleil, c’était magnifique et l’endroit est juste magique. Je crois que c’est mon coup de coeur pour l’instant . Comme l’impression d’être sur une autre planète .

5 juin 2019 :

Après avoir profité une dernière fois de la piscine, on reprend la route direction MONUMENT VALLEY .

Étape 13 : MONUMENT VALLEY, Arizona

J’ai l’impression de me retrouver dans une scène de Thelma et Louise, ou encore de Forest Gump, de Retour vers le futur, de La chevauchée fantastique, la Conquête de l’ouest… Tellement de films ont été tournés ici. C’est juste incroyable de voir ce paysage en vrai.

Eddy a réservé une balade à cheval à 18h pour le coucher du soleil. On se dépêche donc de trouver l’endroit du rendez-vous. Mamie s’occupera de Edan pendant ce moment là (merci Mamie :))

Déjà que l’endroit était magique, la surprise qui vint ensuite le fut 1 milliard de fois plus !!!

Je me souviens être tranquillement installée sur mon cheval lorsqu’Eddy descend du sien et me demande d’en faire autant. Il a trouvé un spot parfait à la frontière entre l’Arizona et l’Utah , devant une roche en forme de main, et veut faire une photo de couple sans nos chevaux. Moi je lui dis qu’il est bête, qu’avec les chevaux la photo sera encore plus canon alors je refuse de descendre. Il insiste et je ne comprend rien de rien. J’étais à 10000 lieu de me douter de quoique ce soit. Puis quand je suis têtue, je l’avoue, je peux être archi chiante :/ Et quand il me sort cette phrase « Bon Julia, descend, faut que je te parle », je pense « Oh merde, je suis en train de tout faire foirer, je crois qu’il y a un truc vraiment important là. » Mon coeur se met à s’emballer de plus en plus. Eddy m’aide à descendre difficilement car j’ai failli tomber. Il me regarde, sourit puis pose son genou à terre. Je n’y crois pas. « Non. Il le fait vraiment. Mais quand a t’ il prévu ça ? À quel moment ? » Il sort un écrin de sa poche et l’ouvre devant moi. Je vois une bague qui scintille de mille feu. Elle est juste magnifique. Sublime. Parfaite . Je me tourne vers les guides qui filmaient la scène avec le téléphone de Eddy, je comprend alors qu’ils étaient dans la confidence depuis le début. Je ne montre rien, je suis comme ça. Je déteste montrer mes émotions. Mais au fond de moi, je suis tellement sur un nuage. Je le prend dans mes bras et je lui dis « Oui, évidemment » sans réfléchir une seule seconde. Quelle surprise ! Je dois dire qu’il a été sacrément fort. On n’a pratiquement jamais parlé mariage alors je n’ai vraiment rien vu venir. La demande était parfaite. Mon homme est parfait.

Bon maintenant il va falloir rentrer à pied car nos chevaux se sont barrés. Heureusement, on les récupère quelques mètres plus loin. Je n’y crois toujours pas. Je ne réalise pas je crois. Dès que je vois Edan, on lui saute dans les bras et je lui montre la bague. Il ne comprend rien, mais il est heureux de nous voir heureux.

6 juin 2019 :

The View Campground. Je me réveille aux aurores. Les autres dorment encore. Je sors du camping car et je vois quelques campeurs déjà éveillés prêts à admirer le lever du soleil sur Monument Valley. Le spectacle est tout simplement majestueux. J’immortalise ce moment avec ma bague de future madame.

Nous prenons ensuite la route direction le LAKE POWELL.

Étape 14 : PAGE – LAKE POWELL – ANTELOPE CANYON, Arizona

Autre surprise qui m’attend, un vol en hélicoptère. Eddy a carrément loué tout l’hélico pour ne pas se retrouver avec d’autres touristes. Par chance, ils acceptent qu’Edan, qui n’a pas encore ses 2 ans, monte à bord. Mamie est ravie car elle fait aussi partie du voyage et c’est son 1er vol. Nous survolons donc le Lake Powell en hélico, avant de nous poser au sommet de la Tower butte pour admirer un splendide panorama. Mon homme a vraiment fait les choses bien.

Le soir, on séjourne dans un camping avec vue sur le lac. Le Page Lake Powell Campground. Edan découvre des lapins avec de grandes oreilles et s’amuse à les courser dans tout le camping. Le coucher de soleil est encore une fois de plus merveilleux.

7 juin 2019 :

Ce matin , nous visitons ANTELOPE CANYON. On part sur place avec une navette de touristes.

L’une des gorges les plus connues du sud ouest des états unis. Un peu déçue par le nombre de touristes au kilomètre carré (sur les photo, on pourrait pourtant croire que nous sommes seuls mais c’est surtout que je suis hyper douée pour prendre au bon moment en fait :)), bien que la découverte de ce passage au milieu des roches reste tout de même impressionnant. Comme une sensation d’être au centre de la terre.

8 juin 2019 :

Étape 15 : GRAND CANYON , Arizona

Nous arrivons au fameux et incroyablement célèbre GRAND CANYON. Je ne sais si c’est parce que nous avons vu d’autres canyons avant, notamment Bryce canyon, mais je m’attendais à vraiment quelques chose de plus grandiose. Bon après, ce jour là, nous avons une espèce de brume qui nous cache un peu la visibilité. Mais le coucher de soleil au niveau de Hopi point reste tout de même spectaculaire.

En revanche, nous avons dû sortir Edan du sac à dos le temps que le coucher de soleil n’arrive. Nous étions arrivés un peu trop en avance et il fallait attendre 2h sur place. Et ça a été pour moi un vrai calvaire. Il n’y a pas bcp de barrières au grand canyon. Et un accident est très vite arrivé. Lui qui court dans tous les sens, c’était d’un stress astronomique. On l’occupait avec d’autres enfants à l’arrière, plus vers la route, pour qu’il s’amuse quand même.

D’ailleurs on a fait la connaissance d’un Wapiti. C’est assez impressionnant. Un mélange de cheval et de biche.

Le soir, nous avons passé la nuit au milieu de la forêt, au Long Jim Loop Camping.

9 juin 2019 :

Nous prenons la route pour SEDONA. Cette ville est très sympathique, j’ai adoré l’atmosphère qui en dégageait.

Étape 16 : SEDONA, Arizona

On arrive dans un charmant petit camping au bord de l’Oak creek. Le Rancho Sedona RV Park. Sur la route, on a aperçu des gens qui s’y baignaient alors on décide d’en faire autant. Un bonheur cette petite rivière au milieu de la forêt.

Le soir, on décide de sortir en ville et d’aller diner au restaurant. Mais il faut savoir que pour nous déplacer, on doit embarquer toute notre baraque, le camping car. Ce soir-là, on quitte donc le camping avec notre camping car et là on entend hurler derrière nous. Tête en l’air que je suis, j’avais complètement oublié de débrancher le câble de l’électricité, le tuyau pour l’eau et celui pour les toilettes. Catastrophe. On s’arrête brusquement. Les câbles trainent derrière nous. Celui des toilettes a d’ailleurs laissé une sale odeur. On revient à notre emplacement et là, comme dans les films, je vois de l’eau jaillir de partout. On a complètement arraché la robinetterie du camping. Par chance, le gardien a été assez sympa et nous a donné un autre emplacement, sans nous demander quoique ce soit pour les dégâts causés. Ouf.

10 juin 2019 :

Ce matin, une longue randonnée de 8 kilomètres nous attend pour aller voir le DEVILS BRIDGE. Un pont naturel en pleine nature. Il fait facile 40 degrés dehors. Mais on est motivé.

Un peu avant la dernière montée, Edan s’est endormi. Mamie se propose de le garder pour que nous puissions grimper au sommet du pont. Eddy enlève délicatement le sac à dos avec Edan dedans et le pose contre un arbre.

On grimpe en haut et là, le spectacle est grandiose . La nature est tellement merveilleuse !!!

Après cette découverte, on retourne au camping-car et on continue ensuite notre route jusqu’à notre prochain camping. En chemin, on s’arrête une dizaine de minutes dans la ville colorée et très touristique de SELIGMAN.

Étape 17 : LAKE HAVASU, Arizona

Notre camping, Crazy Horse campground, se situe au bord du lake Havasu. On s’y arrête juste pour la nuit. Il y a plein de choses à faire ici, notamment des activités nautiques, mais on préfère de pas s’y attarder.

On y arrive à la tombée de la nuit. À peine on sort dehors qu’on se fait attaquer par une multitude de moustiques. C’est une mission pour ne pas les faire entrer dans le camping car. Et psychologiquement, on s’imbibe de produit anti moustique et on se gratte de partout quand même. Le lendemain matin, le ranger nous rassure en nous disant que ces bestioles ne piquent pas. Et effectivement, nous n’avons aucune piqûre.

Notre prochaine destination est Joshua Tree.

11 juin 2019 :

En empruntant la route 66, on s’arrête mettre de l’essence au ROY’S MOTEL. Très instagrammable. Et au passage, un biker nous prête sa harley !!

C’est notre dernière nuit avec le camping car, et pour l’occasion, on ne dormira même pas dedans. Cette nuit, nous avons trouvé un charmant domaine au milieu du désert de Joshua tree.

Étape 18 : JOSHUA TREE ACRES, Californie

On passe la nuit dans un Airstream, très vintage et superbement bien aménagé. Avec une baignoire en pleine nature et une petite piscine cachée. Parfait pour clôturer ce road trip en beauté.

En revanche, pour nous y rendre, nous avons un peu galéré, car à Joshua tree, il y a beaucoup de routes qui sont en fait des chemins de sable. Sur le Gps, rien est indiqué. On s’est retrouvé à rouler dans des chemins vraiment pas adaptés à un camping car et on a failli y rester coincé.

Cet endroit contient plusieurs airstream, 5 ou 6 je crois, disposés en plein désert, avec une grande pièce à vivre au centre, aménagée pour qu’on puisse ranger nos courses dans le frigo, cuisiner, diner et passer du temps avec les autres locataires. C’est vraiment très charmant. Les photos parlent d’elles-mêmes. Nous avons adoré y séjourner.

Edan découvre les lieux avec autant d’enthousiasme que nous. Ce petit est déjà avide de curiosité et aime l’aventure. Et c’est une sacrée aventure que nous avons vécu.

Il nous reste encore 5 jours avant la fin du voyage et nous passerons ces 5 derniers jours à Los Angeles.

12 juin 2019 :

Il est temps de rendre le camping car et de le troquer contre une mustang. Mamie reprend l’avion aujourd’hui. Son voyage s’achève ici.

Étape 20 : LOS ANGELES, Californie.

Notre hôtel, le Ramada Plaza, se situe sur Santa Monica Boulevard, dans le quartier gay de Los Angeles, tout près de Melrose Avenue. Durant ces 5 derniers jours, nous nous sommes baladés sous les palmiers de Bervely Hills, nous avons brunché à Melrose, nous avons fait du vélo sur Venice Beach, du surf à Malibu, nous avons profité d’un splendide coucher de soleil sur la plage de Santa Monica, nous avons grimpé la colline de Hollywood, nous avons flâné devant la maison de Charmed ou l’hôtel de Pretty Woman et arpenté les étoiles de Hollywood Boulevard.

Malibu

16 juin 2019 :

FIN

d’un magnifique voyage, que je recommande à 100.000%.

RETOUR À PARIS

Je tenais à remercier Sandy, de L’Agence Vacances fabuleuses, qui a assuré du début à la fin. Nous assurant un vrai service à distance. Déjà, c’est elle qui a établi tout notre parcours. Mais une fois sur place, dès qu’on avait besoin de quoique ce soit, elle répondait présente par téléphone. Que ce soit pour nous appeler une dépanneuse, car nous avons crevé à un moment de l’aventure, ou pour nous aider à trouver des alternatives de trajet lorsqu’ils étaient longs ou inaccessibles… Ce road trip était parfait, et en grand partie grâce à cette jeune femme, alors un grand merci à toi, Sandy.

Pour ceux qui souhaitent visionner le parcours en video, sachez que j’ai gardé toutes nos stories en Story à la une sur mon compte instagram. Et Eddy a même posté une video de tout notre road trip en IGTV sur son compte instagram.

Et vous, avez vous déjà fait un road trip ? Ou comptez vous en faire un ? Si oui, où ?

Secrètement, J.