Le Lait d’Amande et ses vertus

« Mais pourquoi prend-elle du lait d’amande ? »

Eh bien tout simplement parce qu’il a beaucoup de bénéfices.

Alors que le lait de vache cause potentiellement de nombreux problèmes de santé (allergie, intolérance, inflammation pouvant conduire à des maladies chroniques), le lait d’amande lui, qui n’est autre que des amandes moulinées avec de l’eau, n’a que des bienfaits :

  • il ne contient pas de lactose, ni de gluten ou de cholestérol.
  • il a un bon goût légèrement sucré
  • il contient de nombreux nutriments essentiels : vitamine E (excellent antioxydant naturel qui aide à prévenir le cancer et à retarder les processus de vieillissement), fer et riboflavine (bons pour les muscles), calcium (pour les os), vitamines D mais aussi des vitamines A, ou encore B2 (pour des ongles et cheveux forts), des protéines, des oméga 6, du zinc, du fer, du magnésium et du potassium
  • il contient un fort taux de fibres naturelles solubles et insolubles. De cette manière, il permet de protéger les parois de l’intestin, de prendre soin du côlon, d’aider à réguler l’absorption de sucres par l’organisme et de contrôler les niveaux de cholestérol.
  • il est très facile à digérer, et est spécialement recommandé à toutes les personnes intolérantes au lactose. Il rend la digestion la moins lourde possible.
  • un verre de lait d’amande ne contient que 60 calories contre 146 pour le lait entier, 122 pour le lait demi-écrémé, et 86 pour le lait écrémé. Si vous cherchez à perdre du poids, le lait d’amande peut donc être intéressant.

Bien évidemment il y a tout de même quelques inconvénients : 

Le sucre. Beaucoup de fabricant en rajoute pour donner un goût plus sucré, il est donc souvent conseillé de regarder l’étiquette ou bien de faire soi-même son lait d’amande.

Le prix. Plus cher que le lait de vache classique.

Les effets négatifs sur la thyroïde. Les amandes sont un aliment biogène, ce qui veut dire qu’elles contiennent des substances chimiques naturelles qui peuvent inhiber la correcte absorption et l’assimilation organique de l’iode. C’est cela qui peut endommager la thyroïde.

Secrètement, J.