image-d-amour

« On roule confortablement sur l’autoroute de la vie, protégé par la ceinture de sécurité de nos certitudes et l’air-bag conducteur de la routine. » de Dave Barry

L’hiver, brrrrr, je déteste sortir quand il fait si froid. Je préfère de loin rester chez moi au coin du feu avec ma tasse de thé au miel à regarder les passants dans la rue tout molletonnés dans leurs gros blousons.

Ce qui m’interpelle le plus, ce sont ces couples venus passer les fêtes de fin d’années à Paris, la ville la plus romantique du monde soit disant. Ils finissent toujours par s’embrouiller en faisant leurs achats de Noël, indécis et stressés de ce qu’ils vont offrir aux enfants et beaux parents… Aucun problème de ce niveau là lorsque l’on est célibataire 🙂 En les observant, j’essaie de savoir depuis combien de temps ils sont ensemble et j’imagine le nombre d’années qu’ils leur restent à vivre, en couple. Moi mauvaise ? pffff , juste réaliste . Faut dire ce qui est, de nos jours, les relations se terminent pour un oui ou pour un non, il est plus facile de tromperquitter, divorcer et chercher un autre partenaire plutôt que d’affronter et surmonter nos propres problèmes de couples. On se dit qu’on souffrira un certain temps, puis on trouvera quelqu’un d’autre qui nous aidera à tourner la page.

Au final on perd tout espoir de croire en l’amour, le vrai, comme celui d’antan. On devient tous faible face aux aléas de la vie de couple.

Indifférence 1 – Amour 0

Comment est il possible de passer de l'amour à        l'indifférence  en une fraction de seconde ? 
Serait ce possible que l'amour ne soit qu'éphémère ?  Les couples qui restent toute leur vie ensemble, 
restent ils par habitude plus que par amour ? 
Est ce que le vrai Amour existe, celui qui ne se lasse de rien ?

Même moi je pensais, à l’âge de 20 ans, avoir rencontré Le grand Amour…

Je fis la connaissance de P en 2007 dans l’aéroport de Mexico. Je rentrais du tournage d’une émission de télé-réalité, l’ile de la tentation, au Mexique, lorsque je le vis.  Brun, bronzé, 24ans, italien, drôle, petit accent sexyIl était vraiment très beau. Je lui avait apparemment également tapé dans l’oeil puisqu’il cherchait le moindre prétexte pour attirer mon attention, et il réussissait. Il me faisait beaucoup rire, me taquinait sans cesse, se moquant de mon sac schtroumpf, m’appelant par des petits surnoms italien qui ne faisait rire que lui . C’était le coup de foudre. Mais il habitait au Luxembourg et moi à Paris.  Un jour, il me lança le défi de le rejoindre, et sur un coup de folie, une semaine après, je me retrouvais à passer quelques jours dans cette ville étrangère, Luxembourg. En sortant du train, je devais faire une grimace s’il me plaisait toujours , ou remonter dans le train si c’était l’inverse.  Nous avions cette facilité à délirer comme des gamins lorsque nous étions ensembleBien évidemment j’ai fais la grimace… et ce fut le début de notre histoire .

Nous étions très amoureux, allant l’un chez l’autre le plus souvent possible, on passait nos étés en Italie dans sa famille, on se surprenait à parler mariage, et même bébé.. c’était l’amour fougueux et innocent, vous savez , cet amour si passionnel et indestructible, rien d’autre n’existait autour . Nous étions persuadés d’avoir trouvé LA bonne personne . Oh oui que je l’aimais.

 Après un an de relation à distance, toujours fou amoureux l’un de l’autre, quitta le Luxembourg pour venir s’installer dans mon appartement Parisien. Il travaillait la nuit, comme moi, dans un autre club branché de la capitale. A ce moment précis tout se passait à merveille, nous rentrions ensemble au petit matin, comptant nos pourboires de la soirée, nous passions nos journées ensembles,  avant de repartir travailler le soir… nos vies étaient parfaitement coordonnées. Tout était Parfait !!

Mais…

Puis un jour, 6 mois après notre emménagement, P perdit son job !! Ca le rendit exécrable, blasé, souvent énervé et de mauvaise humeur (effectivement c’est dur pour son ego d’ italien de voir sa femme travailler pendant qu’il reste à la maison…), et là nous avons commencé à nous disputer souvent, pour des détails (ménages, courses, loyer...), puis il a fini par trouver un petit job de jour dans une boutique de fringues….mais ce fut pire !!!! On ne partageait plus rien. Nous nous croisions le soir avant que je parte travailler,  nous mangions ensemble, il me racontait sa journée, je lui racontais la mienne, puis je partais, et si j’avais le malheur de sortir avec mes copines boire un verre après le travail, ça agaçait P qui devenait très jaloux, très possessif, très chiant je devenais lassée, furieuse, dégoûtée de ce qu’on devenait l’alchimie n’était plus présente, l’attirance laissait place à l’indifférence, je ressentais presque de la haine envers chaque faits et gestes de sa part, et le pire, j’oubliais complètement à quel point nous nous étions aimés.. Puis nous nous sommes quittés…

Nous avons été stupidement lâche

comment avait on pu en arriver là ?

« L’homme qu’on aimait hier devient notre ennemi aujourd’hui. » 

Y'aurait t'il des couples qui auraient une date de    péremption ? Au delà d'un certain degré d'amour       partagé, ils seraient obliger de finir par s'entretuer, comme s'ils avaient puiser toutes leur ressources   d'amour ? Est il possible de sauver un couple qui se  lasse ?

Voila comment se forme un couple :

Au commencement se trouve l’attraction, l’attirance entre deux personnes.. Au début, les défauts paraissent tellement anodins, les membres du couple s’attirent comme des aimants, prêts à faire toutes les concessions du monde pour faire évoluer leur relation qui plane dans un bonheur parfait…
Puis au fur et à mesure du temps, l’attraction des débuts s’affaiblit, la routine s’installe et les défauts prennent plus d’Ampleur, c’est à partir de ce moment là que les critiques fusent, que les embrouilles commencent, et que le couple se lasse . Sauf qu’un couple, ça s’entretient.
«  Se Lasser : devenir dégoûtée de quelque chose, de quelqu’un , s’ennuyer  « 
 » L’ennui : impression de vide engendrant la mélancolie, produites par le manque d’intérêt, la monotonie « 
« Reconquérir: surprendre, re-séduire, retrouver l’attraction « 
.

Avez vous déjà vu le film  « Je te promet » ? 

je-te-promets-affiche

 « Alors c’est ça la théorie : que ces moments où il y a un pacte définissent qui nous sommes ? Mais il y a une chose que je n’avais envisagé : et si un jour, on arrivait plus à se souvenir d’aucun de ces instants ? » 

C‘est l’histoire d’une jeune femme qui perd la mémoire suite à un accident de voiture et qui ne se souvient plus de son mari, ni des 5 dernières années de sa vie d’ailleurs. Son dernier souvenir, être fiancée à son ex. Son mari lui est complètement indifférent, elle ne ressent aucun amour pour lui, il essaie vainement de lui faire retrouver la mémoire, mais rien n’y fait,  lassée, elle court même après son ex. Il fini donc par tenter de la reconquérir comme au 1er jour, l’emmenant dans les endroits qu’elle aimait , et la faisant rire comme s’ils se découvraient pour la 1ère fois . Et elle retomba amoureuse de lui.  Il avait réussis à recréer cette attraction qui les avait réunis la première fois ..  

J.

Je pourrais également vous parler du film « N’oublie jamais »

notebook
Noah (Ryan Gosling) est un vieillard et sa femme Allie (Rachel McAdams) est atteinte de la maladie de l’alzheimer. Tous deux sont dans une maison de retraite, Noah espère désespérément retrouver sa femme qui ne se souvient même plus de lui. Se faisant passer pour un ami qui vient lui faire la lecture, il lui conte en réalité leur histoire. Par moment , Allie reprend conscience un court instant et se rappelle, rendant Noah le plus heureux des hommes...puis le néant revient. Ce film nous montre à quel point les sentiments sont plus fort que tout si nous savons les réveiller, certes dans le film la maladie reprend vite le dessus, mais se rappeler de l’amour que l’on ressent procure des sensations de bonheur intenses et le problème actuellement c’est que dès qu’il y a des obstacles, nous oublions et cherchons une autre issue au lieu de nous rappeler et de surmonter ces moments d’égarements.
;
Nous sommes constamment à la recherche de vibration, de nouveautés, de surprises, d’excitation, d’adrénaline ,  d’attraction. Alors dès que la situation dans laquelle nous sommes nous lasse, dès que le désir ne se fait plus ressentir, on commence à oublier, on fuit, on abandonne la partie, et on en cherche un autre !!! Mais si il n’y en avait pas d’autres… et si c’était Lui !!!
Elle-ne-veut-pas-avouer-son-infidelite_imagePanoramique500_220
Pour éviter d’être largué et de finir au fond du lit avec une boîte de mouchoirs à pleurnicher des « pourquoi », en attendant le prochain Big Love qui ne viendra peut être jamais, ou pour éviter de vous lasser, et de haïr la personne que vous aimiez le plus au monde,  Ejectez la routine, Rappelez vous votre histoire, vos sentiments,  Accordez vous du temps, des sorties, Recréer l’attraction, Soyez à l’écoute et surtout Parlez vous, Un couple ça s’entretient à 2, pour le meilleur et pour le pire... N’oubliez Jamais
N’est ce pas à cause de l’Attraction terrestre que des gens tombent … Amoureux ?    Albert Einstein

Secrètement, J.