BEAUTY

Ça fait 2 mois passés que je n’ai pas eu le temps de chouchouter correctement mes cheveux (vis ma vie de maman), Je ne vous dis pas dans quel état ils sont : abîmés, pointes sèches et la douceur n’est plus vraiment au rendez-vous !! Les lavages en 30’sec chrono, tu connais 🙂

Maintenant que je commence à gérer ce nouveau rôle (on ne naît pas maman hein, il faut un temps d’adaptation, et pour maman, et pour bébé), je m’accorde quelques soins de temps en temps, pendant les micro siestes de mon petit bout, ça fait tellement un bien fou de prendre soin de soi. Une vraie pause, on en a toutes besoin, même si elle est rapide 😉

Quand la team John Frieda m’a envoyé sa gamme Frizz Ease « Réparation Miracle » (shampooing/soin démêlant et masque) pour m’aider à réparer et fortifier mes cheveux, j’ai sauté sur l’occasion. Je n’avais jamais utilisé de produits de chez eux jusqu’à maintenant donc je n’avais aucun a priori. Mais sur Instagram, ceux qui connaissent m’ont convaincu d’essayer. Je n’ai eu pratiquement que des avis positifs donc ça m’a motivé 😉

 

REMARQUES

  • Alors pour commencer, j’adore la texture. Pour moi c’est ultra important. Lorsque je lave mes cheveux, j’aime sentir que le shampooing est doux et mes cheveux aussi, comme si ça agissait déjà 🙂 Puis c’est beaucoup plus agréable sous la douche… Avant tout, un soin doit être un moment de bien être et de détente. #1point
  • L’odeur, ce n’est pas l’orgasme sensorielle, mais elle est assez agréable. #2points
  • Certains utilisent l’après shampooing, d’autre non, moi j’aime bien. Ça les démêle et les rend encore plus doux. Donc ravie qu’il y en ait un. #3points 
  • Ensuite, je laisse poser le masque 5 minutes (si bébé le veut bien ;)). Au rinçage, je sens que mes cheveux semblent parfaitement nourris et doux  #4points

Je les sèche ensuite au sèche-cheveux (ou naturellement lorsque bébé ne me laisse pas le choix grrrr). La première fois, certes ils étaient plus brillants et agréables au toucher, mais j’ai quand même voulu tester sur plusieurs lavages pour voir le résultat à plus long terme.

Je les ai lavés en tout 3 fois dans la semaine (oui oui j’ai réussi, même si une fois, j’ai carrément faillit glisser en sortant de la douche à toute vitesse parce que bébé pleurait).

La deuxième fois, cette fameuse fois donc, je n’ai pas eu le temps de les sécher et donc je n’ai même pas fait attention au résultat.

La 3eme fois, papa était là ! Ouf j’ai pu prendre parfaitement mon temps. Et je dois dire que j’ai été scotché. J’ai d’ailleurs aussitôt fait une insta story pour vous montrer le résultat.

 

Cheveux ultra brillants – Cheveux doux – Frisotis disparus

Cette sensation de sortir de chez le coiffeur même si mon brushing n’est pas aussi bien que si c’était le cas, le résultat recherché est donc largement visible ! Mes cheveux ont l’air carrément moins abimés !!

#CONQUISE

J’ai eu des retours sur la composition etc.… pour le coup je ne suis pas du tout experte en ça donc je ne pourrai rien ajouter là dessus, mais je peux au moins vous donner mon point de vue quant aux résultats visibles.

Je remercie au passage la team John Frieda qui a pris le risque de m’envoyer leurs produits. Si je n’avais pas aimé, j’aurais été franche avec ma communauté. Surtout qu’à la base, j’ai mon propre coiffeur et je n’utilise que ses produits en général… mais vu que j’étais en rupture, c’était l’occasion de découvrir de nouveaux horizons.

Défi réussi John Frieda,

la gamme FRIZZ EASE RÉPARATION MIRACLE porte bien son nom 😉

 

Secrètement, J.

 

Coucou mes petites curieuses,

Après quelques temps d’absence, je reviens aujourd’hui avec une superbe découverte beauté. En effet, pour ceux qui me suivent sur Instagram, vous avez pu apercevoir que j’ai suivi récemment une cure beauté détox pour ma peau en testant les produits Anti-pollution Skin Oxygen de chez Biotherm pendant 7 jours. J’attendais de voir les résultats sur moi avant d’oser vous en parler ici.

Vivant sur Paris, je sais que ma peau en prend un sacré coup, que ce soit au niveau des pores, du vieillissement, des tâches… J’ai beau faire des soins pour réparer le tout, si je ne traite pas le problème à la base, autant vous dire que ça ne sert pas à grand chose. Et la base du problème c’est quoi ?? La pollution of course. Avouez, on n’y pense pas forcément de prime abord… Mais la pollution joue un rôle énorme sur la qualité de notre peau. Elle élargit les pores, accélère le vieillissement cutané, et rend l’épiderme plus rugueux. Sans parler de l’apparition des tâches, d’une peau plus grasse… Un véritable fléau cutané. Et malheureusement pour nous, citadins et citadines, on ne peut que subir ses dégâts car elle n’est pas prête de s’en aller ! #tousvictimedelapollution.

En comprenant qu’il fallait avant tout que je protège ma peau, j’ai donc commencé à me pencher de plus près vers ces produits Anti pollution.

Pourquoi ceux de Biotherm ? Parce que c’est une marque que j’apprécie énormément à la base. Ils utilisent la biologie thermale, les bienfaits de certaines plantes et algues aquatiques pour rendre la peau plus forte, plus résistante et mieux protégée. Quand j’ai découvert qu’ils avaient lancé cette nouvelle gamme, enrichi en extrait d’algue de Chlorella, connus pour ses pouvoirs detoxifiants et en actifs antioxydants, régénérants et antipollution , je me suis dis que c’était l’occasion idéale de la tester, un peu pour vous et surtout beaucoup pour moi 🙂

J’ai donc testé les produits de la gamme Skin Oxygen. Biotherm affirme qu’en les utilisant quotidiennement, notre peau paraitra plus clean et plus lumineuse avec des résultats visibles dès 7 jours. Challenge proposé, challenge accepté. J’ai voulu vérifier ça de mes propres yeux.

TEST DE LA GAMME SKIN OXYGEN DURANT 7 JOURS.

Le 1er produit testé est un gel nettoyant fondant moussant anti polluant. Je crois que ça reste mon produit chouchou de la gamme. Chaque matin, j’applique le gel sur mon visage, que je masse en ajoutant un peu d’eau pour faire mousser. Il fond sur ma peau pour capturer et éliminer les impuretés sans assécher. Purifiée, plus lisse, la peau respire. Et ça se ressent déjà dès la première utilisation.

Je continue mon test avec la lotion oxygénante que j’applique sur un coton afin de parfaire le nettoyage. Cette lotion va permettre de corriger les imperfections liées à la vie urbaine. Parfaite et sans irrégularités, la peau respire à nouveau et libère son éclat d’origine.

J’applique ensuite le sérum Skin oxygen. Il va permettre de renforcer les défenses de la peau et réparer les dommages visibles liés aux agresseurs environnementaux. Plus forte, la peau est plus apaisée, lissée et retrouve un teint unifié, lumineux et éclatant de santé.

Puis, c’est le moment d’appliquer le gel cooling hydratant. Frais, sans corps gras, il renforce la barrière cutanée, hydrate intensément la peau stressée, aide à réduire l’excès de sébum et empêche l’adhérence des particules de pollution. La peau reste ainsi propre, protégée, et peut respirer tout au long de la journée.

Et si je compte sortir juste après, je termine en appliquant la brume hydratante anti-pollution et protection UV. Sa diffusion ultra-fine et aérienne, non grasse et non collante protège ma peau contre les rayons UV, dont les effets nocifs sont intensifiés par la pollution.

VERDICT

Bonne Surprise 🙂 Je dois avouer être partie un peu défaitiste avant de tester ces produits. On nous promet tellement un tas de choses, qu’on se dit que ce sera surtout commercial mais pas forcément efficace. Eh bien, après avoir utilisé cette gamme pendant 7 jours, j’ai constaté une nette amélioration de mon grain de peau. Même ma belle soeur, en vacances quelques jours à la maison, a remarqué le changement, et a du coup voulu tester elle aussi. Mes amis m’ont même dit que j’avais une mine radieuse et pourtant je dors très peu avec bébé. Pour le coup, Biotherm ne semble pas s’être foutu de nous. Je suis donc très satisfaite. C’est la 1ère fois que j’utilisais ce genre de produits et je pense que ça a réellement fait un bien fou à ma peau. Elle est plus lisse, plus propre, plus lumineuse, presque comme neuve. Bien évidemment, il y a toujours une présence de pores dilatés mais ils sont nettement plus resserrés. Je vais donc continuer encore quelques temps ce petit rituel quotidien. Quitte à faire des masques pour les pores une fois par semaine en plus. La peau étant plus purifiée, ça risque de faire son effet 🙂

Ci-dessous, un aperçu avant et après les 7 jours d ‘utilisation. Il y a tout de même une nette amélioration n’est-ce-pas ? Hâte de voir le résultat sur du plus long terme. 🙂

Pour info, les produits sont disponibles en pharmacie, chez Nocibé et sur Biotherm.fr

Secrètement, J.

 

La Fashion week à Paris, c’est devenu un vrai rituel. Courir de défilé en défilé, découvrir les nouvelles tendances, les nouvelles collections, de nouveaux créateurs… je ne manque jamais ce rendez-vous. Et même enceinte, cette année, j’ai parcouru Paris. Bon évidemment, je n’avais pas la même cadence que les fashion week précédentes, surtout que j’ai entamé mon 8 ème mois de grossesse fin juin. J’ai d’ailleurs dû annuler des rendez-vous et des défilés, car mon corps ne suivait plus. Avec la chaleur du mois de juillet, je me sentais faible, ma tête tournée, il me fallait du repos. D’ailleurs je suis dégoutée, j’ai loupé pour moi l’un des meilleurs créateurs, Ziad Nakad. Ce libanais fait des robes de princesses merveilleuses. Chaque année, je rêve de me marier en Ziad Nakad dès que je sors de son défilé. Malheureusement cette année, c’est ce jour là que j’ai été contrainte de prendre du repos. Mais j’ai pu tout de même le suivre sur instadirect #accrojusquaubout

Dimanche 2 juillet :

La Fashion week couture femme automne hiver 2017 commence. Pour ce jour, j’ai 2 défilés de prévu.

EWA MINGE, Shangri-Là Hôtel.

 Inspirée par les anciennes fables tziganes, Ewa Minge propose pour cet hiver une collection qui nous transporte dans un monde enchanté, joyeux et dansant.

Des silhouettes multicolores, des looks bohèmes, robes longues fluides, avec de longues vestes en laine, de nombreux détails et accessoires évoquant l’univers riche et chantant de cette culture. On peut apercevoir des broderies et des papillons sur de nombreuses tenues. Ces derniers ont été réalisés par les élèves de la fondation Black Butterflies dans le cadre de l’art-Thérapie. Dans ce défilé également, Ewa Minge tient à faire défiler des mannequins « Plus-Size » et des petites fillettes, car elle dessine pour toutes les femmes et la beauté n’a pas de tailles… Elles étaient d’ailleurs très craquantes 🙂

GALIA LAHAV, Lycée Henri IV.

Pour cet hiver, Galia Lahav nous propose des tenues chic, dans les tons bleu nuit, beige nude et noir. Raffinement et élégance sont les maîtres mots. Je suis tombée amoureuse de la robe à sequins rosée, ou encore de la combinaison pantalon-bustier avec le noeud rouge. <3

MY STYLE

Dur dur de s’habiller à 8 mois de grossesse, avec 10 kilos en plus au compteur, quand on n’a pas forcément envie de changer la taille de sa garde robe. Par chance, je trouve encore quelques pièces dans mon dressing qui me vont encore.  Pour ce jour, je porte une jupe fleurie que j’ai dégotée sur Asos il y a quelques mois. Je la porte en taille haute histoire de ne pas étouffer mon baby bump. Mais forcément avec le ventre rebondi, elle finit par devenir ultra-courte. Obligée alors de porter une veste longue par dessus, pour éviter qu’une fesse ne se fasse la malle. Eh oui, pas évident, je vous l’avais bien dit. Cette veste est une ancienne collection de chez Zara.  Et pour affiner mes jambes qui ont tendance à gonfler avec la grossesse et la chaleur (Que c’est génial d’être enceinte), je porte mes nouvelles bottines de chez MissGuided. Elles sont ultra confortables et me permettent d’élancer ma silhouette.

Boots : Miss Guided  // Jupe : Asos // Veste : Zara // Top : Zara // Sac : Louis Vuitton

SHOP THE POST :

[show_shopthepost_widget id= »2732932″]

Lundi 3 juillet :

PATUNA, Faust.

Aujourd’hui, je commence ma journée avec le défilé PATUNA :

La collection couture automne-hiver 2017-18 de Patuna est une rencontre entre l’architecture organique de Gaudi et l’abstraction onirique de Dali , rien que ça. Les silhouettes jouent le contraste féminin/masculin. Soie, laine, velours et coton … Tout comme Gala, muse de Dali, la femme Patuna est une femme de caractère, libre et impétueuse.. Ce défilé reste toujours très original à regarder.

LOUE-MOI, Gaumont Opéra.

Je continue ma journée avec l’Avant Première du film LOUE-MOI, qui est sorti officiellement le 5 juillet. Une petite comédie à la française girly comme on les aime. L’histoire de 2 copines qui ont monté une société de location de… la personne. Elles se louent elles-même pour n’importe quelle situation. Remplir des papiers, porter les sacs de shopping, se faire passer pour quelqu’un, alibi, etc… Tout sauf les activités sexuelles. Un job hors du commun qui va amener quelques complications dans leurs vies sentimentales.

 

L’équipe du film était d’ailleurs présente. S’en est suivi une petite soirée privée au Buddha bar.

MY STYLE

Aujourd’hui, j’ai opté pour un total look black. Mes fameuses bottines Missguided confortables :), un short en dentelle (que je n’ai pas pu fermer jusqu’en haut, shuuuut) recouvert d’une chemise blazer ample noire Na-kd. Une petite casquette gavroche Asos et un sac MissGuided en accessoires pour compléter le look. .

Sac : Missguided // Boots : Missguided // Short : Zara (similaire)  // Veste chemise : Nakd fashion (similaire) // Casquette : Asos

SHOP THE POST 

[show_shopthepost_widget id= »2732938″]

Mardi 4 juillet :

YUMI KATSURA, Mairie du 4ème .

Inspirée des deux peintres japonais KIITSU SUZUKI et SOTATSU TAWARAYA, cette collection « l’Eveil de la Nature », met à l’honneur la faune et la flore de la façon la plus élégante qui soit. La femme, selon Yumi Katsura, est chic et élégante, l’icône d’une création contemporaine en accord avec la nature qui l’entoure.

SHISEIDO, Chez Colette.

Je suis ensuite allée à la soirée Shiseido chez Colette, afin de découvrir leur nouvelle collection make up, Eye Momentum, en collaboration avec l’artiste Nicolas Ouchenir, vendues exclusivement chez Colette.

Ils ont sorti un fard à paupière crème décliné en plusieurs coloris, le Paperlight, un mascara Multi dimension ainsi que des eyeliners Instroke à appliquer avec un pinceau spécial « artiste ». Très original, et je comprends tout de suite l’allusion à Nicolas Ouchenir, présent dans un coin de la salle, qui pouvait d’ailleurs nous caligraphier très artistiquement notre nom sur un flyer.

J’ai eu la chance de repartir avec un coffret de la nouvelle collection afin de la tester. Et je peux vous dire que je suis tombée totalement in love de l’eyeliner et du pinceau. Super agréable à appliquer (mieux qu’un crayon basic, ou un simple eye-liner parfois trop liquide). Celui-ci est crémeux donc ne coule pas, il est super tenace en plus de ça, et le pinceau nous aide vraiment à faire un trait impeccable. Eh oui, le maquillage c’est tout un art … 🙂 Quant au mascara, il est top aussi. J’ai du mal à trouver mon bonheur en général, ils peuvent tous être bien, il y a toujours un petit quelque chose qui me dérange (peut faire vite pâté, couler, coller mes cils entre eux…). Celui-ci agrandit mes cils en leur donnant du volume sans problème. Je me lasserai peut être un jour, mais en attendant, il devient mon mascara du moment 🙂 Pour les fards à paupières , j’ai eu une couleur vert d’eau et rose orangé. Elles sont ultra légères. Je ne suis pas fan du vert d’eau, mais j’applique volontiers le deuxième, surtout l’été, avec des yeux noisettes, je trouve que ça ma va parfaitement au teint. Voilà pour mon avis sur ces nouveautés. Dans l’ensemble , plutôt conquise 😉

Mercredi 5 juillet

REPOS.

Mon corps a dit stop. J’ai donc loupé le défilé que j’attendais tant. Ziad Nakad. Je vous partage tout de même les photo de sa nouvelle collection, juste pour le plaisir des yeux 🙂 Elles me font toutes rêver ses créations <3

ZIAD NAKAD, Westin Hôtel.

Encore Bravo Ziad Nakad <3

Secrètement, J.

Il y a peu de temps, je vous parlais des produits BIORÉ sur instagram. La marque japonaise internationalement renommée est enfin commercialisée en France depuis le début de l’année 2017. Je l’ai testé aussitôt son arrivée. J’ai d’ailleurs été super conquise par les patchs au charbon pour enlever les points noirs.

 Je reviens vers vous aujourd’hui avec 2 autres nouveaux produits que j’utilise depuis plusieurs mois.

(suite…)

Âge : 29 ans et 5 mois

Sexe : Femme #quichercheencoreunremèdepourrajeunir

Situation : En couple  #Alleluia

Problème existentiel : Des rides, des points noirs, des rides, des pores dilatés, des cheveux blancs, des rides … #auboutdemavie

Dire que plus jeune, je n’avais aucun problème de peau (eh oui, je suis une de ces chanceuses qui n’a pas connu les années pubères). Je ne prenais donc pas forcément soin de ma peau. Je m’arrêtais au démaquillage et basta. Et ma mère qui me disait de commencer les crèmes anti-rides assez tôt… Oh ça va maman, j’ai encore le temps…

#ToujoursÉcouterSaMère #MoiJeVousLeDis

(suite…)