Voilà 8 mois que je suis maman !

Déjà 8 Mois !

Quoique… Je suis partagée entre l’idée de dire « déjà » et aussi « Seulement » !!! C’est incroyable la vitesse à laquelle il pousse et en même temps j’ai l’impression que ça fait une éternité que je suis rentrée de la maternité , et que petit prince découvrait son home sweat home pour la 1ère fois. 8 mois !!! Il change tellement de jour en jour. Chaque matin, au réveil, j’ai l’impression qu’il a une nouvelle tête . Enfin au réveil , c’est vite dit , car niveau nuit on est loin d’avoir le quota de sommeil adéquat pour déjà parler de « matin » . Je ne sais même plus ce que c’est le « matin », Ou alors il y a plusieurs matins dans ma nuit…

Être maman ce n’est que du bonheur !

Qui a dit ça ?

QUE du Bonheur ?!! Are you sure ?

Sûrement une maman dont le bébé dort et sourit toute la journée …

Lorsque j’ai su que j’étais enceinte, à 30 ans, l’âge idéal pour moi, j’étais fière à mon tour de devenir une Maman. J’évoluais dans mon statut de femme ! Mais bon, à aucun moment je n’imaginais que ça bouleverserait autant ma vie.

J’ai mis du temps à arriver où j’en suis aujourd’hui professionnellement parlant, à me construire, me faire une place dans ce milieu de Blogueurs, d’influenceurs et de journalistes freelance. J’ai commencé ce blog il y a 5 ans et j’ai ouvert ma propre société 2 ans après. Au début, je ne gagnais pas réellement ma vie, mais j’adorais écrire. C’était surtout un passe-temps. Jamais je n’aurais imaginé que 5 ans plus tard, j’en ferais pleinement mon métier. Les marques ont commencé à s’intéresser au marché du digital. Certaines me contactaient pour avoir un encart sur mon blog. Je vendais mes espaces publicitaires. Ce n’était pas grand chose, mais ça permettait de se faire un peu d’argent de poche. Puis Instagram est apparu. Et la folie des blogueurs a commencé. Depuis, je voyage beaucoup, je participe à de nombreux évènements, je suis souvent sollicitée par de grandes marques et reconnue pour mon travail, et ça, ça fait plaisir. J’aime me donner à fond dans mes projets et je cherche toujours à évoluer. Faut dire que je me suis pas mal cherché durant toutes ces années, donc je ne peux qu’être fière d’arriver enfin à vivre de ce que j’aime faire, écrire, voyager, photographier. Puis à côté de ça, j’ai trouvé il y a 3 ans un homme génial, qui me fait rire, qui me distrait, qui me fait avancer, qui m’apaise et que je trouve beau et sexy qui plus est. Il était donc temps, à 30 ans, de construire ma famille, notre famille. La suite logique me direz-vous… Mais bon, pour moi, une vie de famille c’était continuer cette vie mouvementée avec un enfant en plus, donc quelques contraintes forcément , mais rien de bien compliqué. Ma grossesse s’est d’ailleurs passée à merveille, j’étais totalement sereine, je préparais la chambre avec enthousiasme , je commençais à tout acheter (à trop acheter même) pour son arrivée, et je me préparais psychologiquement à devenir Mère.  Je projetais de l’allaiter jusqu’à ses 6 mois pour commencer . Je prévoyais les vacances que l’on pourrait faire en famille, etc. Je me faisais une vague idée de cette vie future à 3, et je l’aimais déjà terriblement.

Puis Edan est né . D’un accouchement digne d’un conte de fée . Il a d’ailleurs résisté longtemps avant de sortir, au point que j’avais prévu une date de déclenchement tellement il se faisait désirer . Mais 4h avant le déclenchement, pom-pé-deup, monsieur a décidé qu’il avait assez squatté son petit duplex ventral, et a enfin voulu montrer le bout de son nez. J’ai d’ailleurs eu besoin de ne pousser que 4 fois. Un accouchement fantastique ! Là effectivement c’est un moment magique . Cette petite crevette que j’ai porté pendant des mois se retrouvait sur ma poitrine à sentir mon odeur . À téter mon sein pour la première fois . Un moment qui marque une vie . La chair de ta chair . Eddy était tout impressionné et tout ému également . Notre fils était enfin là ! Ma famille, Notre famille. 🙂

Les jours qui suivent sont comme un rêve . Certes tu ne dors plus, tu es constamment en train de surveiller s’il respire toujours , il est collé à ton sein en permanence pour enclencher ta montée de lait, mais tout se passe à merveille. Tu es dans l’euphorie de l’instant.. Tu l’aimes déjà si fort !

#Tropdémotions.

Mais…

(suite…)

Contacté par Givenchy Beauté pour faire partie de leur team France lors d’un voyage de presse à Tokyo sur leur tout dernier rouge à lèvre « Rouge liquide », j’ai sauté de joie. D’une je rêvais d’aller à Tokyo depuis des années. De deux, j’avais besoin d’une petite pause dans mon rôle de maman. Et de trois, je suis complètement fan des make up Givenchy. Aucune raison de refuser, même si la raison numéro 2 m’angoissait le plus. En 7,5 mois, je n’ai jamais quitté mon bébé plus de 4h. Mais j’étais justement épuisée. Épanouie, mais épuisée de ne plus dormir, de ne plus avoir de temps pour moi, pour me détendre un peu, autre que les 4h mensuelles que je m’autorise chez ma coiffeuse Myriam K de temps en temps.

Mais laisser son bébé, allaité qui plus est, c’est très difficile, je vous le confirme. Il a fallu que je me prépare des semaines à l’avance pour tirer mon lait. J’angoissais à l’idée de ne pas en tirer assez. J’avais prévu 4 Litres pour 4 jours, mais je ne savais même pas ce que mon fils buvait en 1 journée, vu qu’au sein on ne contrôle rien. Au final, je n’ai réussi à en tirer que 3,5 litres, alors c’était totalement angoissant. Et s’il n’en avait pas assez… Ma conseillère en lactation me rassurait en me disant qu’on pouvait toujours compenser avec des laitages, etc.. s’il n’y en avait pas assez, il ne fallait pas que je stresse.

J’ai carrément sollicité les 2 mamies pour qu’elles viennent garder Edan pendant que le papa travaillait. Et la nuit également, car connaissant Eddy, il aurait du mal à se réveiller. Puis donner un biberon, c’est une toute nouvelle expérience pour lui, pour nous. Quand je vous disais que j’angoissais…

Il fallait aussi que je trouve un tire-lait plus petit (le mien, un Medela loué en pharmacie, est énorme) pour pouvoir tirer mon lait partout dans Tokyo, dans l’avion etc… Et ouais, il faut continuer à stimuler pour garder la lactation et surtout les vider plusieurs fois par jour pour qu’ils ne s’engorgent pas. Je me suis procurée celui de chez Lansinoh, qui a été très pratique car petit et utilisable à piles ou branché.

Ah, toute une organisation… et j’ai forcément eu les larmes aux yeux au moment du départ. Mais je savais que ça me ferait du bien. De couper un peu le cordon. Même pour Edan, mon fils. De ne pas toujours être collé à sa maman.

Me voilà prête à embarquer avec la team France Givenchy, direction Tokyo. Tire-lait dans la valise de cabine. Je m’apprête à dormir tout le long du voyage qui est de nuit et dure 13h… Bon ça c’est ce que je croyais vu que je n’ai pas eu plus de 3h consécutives de sommeil depuis plus de 7 mois. Au final, j’ai maté 3 films, j’ai tiré 2 fois mon lait sous la couette et j’ai dormi environ 6h. Merci la classe affaire pour être confortablement allongée tout de même. 🙂

JOUR 1

Midi, nous allons déjeuner dans un petit restaurant de la ville, le restaurant Kanetanaka. Quand je dis nous, c’est Chloé notre responsable du pôle influenceur chez Givenchy beauté, Looknatamélie, Sananas, ludivineoff, mes 3 camarades blogueuses/youtubeuses France, et moi.  À savoir que durant ce voyage, nous sommes une multitude de blogueuses/youtubeuses/journalistes du monde entier présents pour découvrir en avant 1ère cette grande nouveauté make up de chez Givenchy Beauté.

 

 

Alors que dire… ce restaurant est très simpliste niveau déco, très épuré je dirais même. Et niveau nourriture… on a eu énormément de mal. Quand tu es habitué à manger japonais en France.. bah ça n’a strictement rien avoir !!! En gros, j’ai l’impression qu’ils pêchent le poisson et te le mettent directement cru dans ton assiette. C’est gluant, ça a le gout de la mer… bref on a toutes été plus ou moins unanimes sur ça, c’est immangeable.

On a ensuite eu un gentil guide français vivant ici qui nous a fait découvrir quelques coins sympa de Tokyo. Le centre commercial Omotesando Hills, monté en colimaçon (pas d’Escalators ici, les japonais font leur sport en même temps que les magasins 😉 ). Ce centre est situé sur Omotesando street, avenue comparable aux champs Elysées à Paris.  Ici, les boutiques de luxe se succèdent.

 

Nous sommes ensuite allé sur Takeshita street, une longue rue remplie de boutiques plus fun les unes que les autres. Des magasins pour déguiser ton chien, ou ton chat. Des photomatons pour se retrouver dans la peau de barbie et autres personnages, et s’amuser à se retoucher. Les écolières envahissent ce lieu d’ailleurs. On trouve également des barbes à papa géantes de toutes les couleurs. Des magasins de déguisements (ou pas, certaines s’habillent quotidiennement comme celà). À savoir que la semaine, les japonais arborent souvent un uniforme que ce soit pour l’école ou le travail, alors le week end, certains se lâchent et on peut voir toute sorte de chose 😉

Après, nous avons repris la voiture direction Shibuya. J’en ai profité pour tirer mon lait à l’abris des regards. Ça fait marrer les filles d’ailleurs, car le tire-lait n’est pas discret dans la voiture 🙂 D’ailleurs, le guide m’a carrément dit qu’il y avait un bar dans Tokyo qui rachetait le lait maternel, pour en faire des cocktails. Mais en faisant des recherches, j’ai cru comprendre que les serveuses, des mamans allaitantes, proposent aussi le lait maternel à la tétée. OMG !! (C’est le Bonybu Bar pour les curieux. )

Shibuya, quartier avec de grandes tour et des publicitées lumineuses partout (un peu comme le Time Square de New York) et le fameux carrefour géant, Shibuya crossing, avec des passages piétons qui se croisent, et où les japonais traversent dans tous les sens. Impressionnant à voir toute cette foule d’un coup. On y a aussi croisé Pikachu et spiderman en train de faire du mini Kart au milieu de la ville. C’est une activité fun à faire ici apparemment, si tu es détenteur d’un permis international.

 


POUR SHOPPER CE LOOK

Jean : Zara // Chemise : Asos // Sandales : Asos // Sac : Parfois


Et de loin, j’ai même aperçu la statue du chien Hatchi !!!! Ah ce film, une légende. Pour ceux qui ne connaissent pas je vous le recommande. Mais préparez les mouchoirs 😉 Je ne savais pas que la statue de ce chien si célèbre était ici à Tokyo. Trop heureuse de l’avoir vu 🙂

Et enfin nous avons été visiter un temple, le sanctuaire Hie jinja, caché en plein centre d’un quartier d’affaire, au milieu des tours. Un endroit très calme, très reposant, un havre de paix, où bon nombre de Tokyoites viennent se recueillir pour prier, demander de l’aide… Il y a d’ailleurs un mur de voeux où chacun peut y écrire sa prière. Nous avons aussi emprunté un escalier recouvert de torii, ces fameuses portes rouges sous lesquelles on passe pour entrer dans un sanctuaire shintô.

Nous sommes ensuite retournées nous préparer à l’hôtel Grand Hyatt pour la soirée Givenchy. J’en profite pour appeler mon fils en FaceTime et tirer mon lait pour la 4ème fois de la journée. En général, je le tirais le matin au réveil, le midi, vers 16h, puis le soir avant de sortir diner, et enfin vers 00H-1H avant de dormir.

LA SOIRÉE GIVENCHY – ROUGE LIQUIDE

J’ai sorti la robe qui flashe. Toute ravie d’avoir déniché cette merveille chez zara quelques jours avant mon départ. Moins ravie lorsque j’ai croisé une japonaise avec la même robe à la soirée. J’aurais dû faire comme dans Sex and the city et poser avec elle devant le photocall (Pensée à Samantha qui pose avec Miley Cirus lorsqu’elle découvre qu’elles ont la même robe sur un tapis rouge 🙂 )

La soirée se déroule à merveille, je m’autorise quelques coupettes de champagne d’ailleurs. Vu que je revois mon fils dans plus de 48h , je me dis que ça aura sûrement le temps de se dissiper. Mais ça monte vite à la tête quand même. Après 16 mois sans alcool.. Givenchy a sorti le grand jeu. Un show de danseuses, des serveurs pour nous restaurer entre sushis, légumes et burger, un dj qui passent plusieurs styles de musique, des stands pour faire des photos, d’autres pour tester cette nouveauté, Le Rouge Liquide, un rouge à lèvre lipstick, entre le gloss et le rouge à lèvre, entre le liquide si on en met beaucoup, et le mat si on en applique moins… Au passage, j’ai adoré cette nouveauté. Bravo à Nicolas Degennes, le directeur artistique.

J’ai d’ailleurs eu la chance de découvrir les nouveautés de plus près à l’hôtel, un petit colis avec des ballons m’attendait dans ma chambre contenant deux RAL. Seul inconvénient, il faut passer son doigt entre ses lèvres après l’avoir appliqué, sinon bonjour le rouge sur les dents. Mais je suis fan de la texture crémeuse, du packaging. J’ai hâte de tester d’autres couleurs.

JOUR 2

Aujourd’hui, grande journée avec tous les influenceurs présents. Je retrouve d’ailleurs Carodaur d’Allemagne, avec qui j’avais été à Cannes il y a 2 ans environ. Et Aurélie Vandealen, de Belgique, qui était avec moi à Hawai il y a 6 ans maintenant. Cette fois-ci, nous sortons de Tokyo pour aller déjeuner au restaurant Gora Kadan, un relais et château à Hakone à environ 1h30 de Tokyo, dans les hauteurs des montagnes. Un charmant endroit au milieu de la nature.

Cette fois-ci, je mange un peu mieux, même si ce n’est pas encore très fameux. La culture japonaise est vraiment différente de la notre. Quand aux autres filles, elles n’y arrivent toujours pas 🙁 . Je m’éclipse discrètement avant tout le monde dans les toilettes du restaurant pour  tirer mon lait avant notre prochain départ.

Nous partons ensuite prendre le Téléphérique d’Hakone jusqu’à Owakudani, avec ses sources de soufre.

Ōwakudani est un lieu très touristique, réputé pour sa vue panoramique sur le mont Fuji, son activité volcanique, mais aussi pour ses kuro-tamago,  des œufs cuits dans l’eau des sources chaudes locales. Ceux-ci prennent une couleur noire au cours de la cuisson (par réaction chimique avec le soufre et le fer contenu dans l’eau des sources), ainsi qu’une forte odeur de soufre. Selon la tradition, leur consommation accroît l’espérance de vie : en manger un apporterait sept ans de vie en plus. On s’est toute empressé d’en goûter un. 🙂

Nous avons ensuite pris le téléphérique jusque Togendai station où nous avons pris un bateau « pirate » pour nous balader sur le lac d’Ashi. C’est calme, paisible, et la vue sur le Mont Fuji est époustouflante lorsqu’il décide de se montrer.

On rentre ensuite sur Tokyo, pour dîner dans un des restaurants préférés du directeur artistique de Givenchy, le restaurant Narukiyo. L’entrée ne paie pas de mine, mais à l’intérieur c’est plutôt très sympa. Ici on mange à la japonaise, c’est à dire en chaussette et assis par terre. Et pour la première fois à Tokyo, nous nous sommes régalées. Enfin !!!!!  C’était vraiment délicieux et l’ambiance était fort sympathique. Petites anecdotes, si vous êtes attentifs aux détails, vous trouverez des pénis dans beaucoup de choses. Assez curieux, mais pas choquant. Et le chef cuisinier est apparemment le chef de Jay-Z lorsqu’il vient ici. Pour vous dire…

Dernière soirée, je rentre vite appeler mon fils. Ici nous avons 7h de décalage avec la France. Il est 17h en France, 00h à Tokyo. Je ne vais pas tarder à aller dormir car je quitte l’hôtel à 7h du matin pour prendre l’avion. Ça m’a fait beaucoup de bien de m’évader quelques jours. Mais j’ai trop hâte de les retrouver.


ET DU CÔTÉ DE EDAN …

Edan s’est très bien amusé avec ses mamies. Mais le coquin a refusé mon lait décongelé. Il ne voulait pas entendre parler de biberon ou autre. Ma maman a donc trouvé l’alternative de lui préparer des purées maison avec mon lait maternel afin qu’il en ait une dose dans la journée. Et elle compensait également avec des yaourts pour lui apporter du laitage.

Il parait qu’il a tout de même été très difficile. On sentait que sa maman lui manquait quoi. Comme il me manquait horriblement d’ailleurs. Ça fait beaucoup de bien, mais 4 jours c’est très long. À mon arrivée dans l’appartement, je suis montée dans sa chambre. Son papa tentait de l’endormir. Il m’a vu passer le pas de la porte, et il s’est mis à pleurer. Pas des larmes de douleurs, ni de tristesse, mais comme des larmes de joie mélangé à une certaine interrogation : Est-ce vraiment ma maman ? Je l’ai pris dans mes bras et j’ai pleuré avec lui. Ensuite, il n’arrêtait plus de sourire. Mon bébé !!!  Il a tellement grandit en 4 jours. Retrouvailles intenses. À présent, je me sens prête et sereine pour reprendre ma place de maman à temps plein 🙂

Pour ce qui est de l’allaitement, je n’ai pas eu de baisse de lactation, ouf j’avais peur de ça. En revanche, Edan a fait la grève de la tétée la première heure. Il paraissait tout timide, comme s’il ne savait plus comment on faisait. Puis au moment d’avoir vraiment faim, il a repris comme avant. Ce fut une sacrée expérience, et pour lui, et pour moi.  À refaire, plus sereinement cette fois-ci, mais pas maintenant. 🙂

Secrètement, J.

Récemment, j’ai été invité avec mon chéri aux Globes de Cristal. Les Globes de Cristal c’est un peu la version française des Golden Globes aux States, une grande cérémonie, retransmise à la télévision d’ailleurs, qui se déroule au Lido à Paris, autour d’un diner, pour remettre des prix aux meilleurs artistes francophones de l’année (meilleurs acteurs, séries tv, films, chanteurs, comédiens, pièces de théâtre …) C’était un véritable honneur d’ailleurs de fouler le même tapis rouge que des grands noms tel que Juliette Binoche, Muriel Robin, Isabelle Huppert…

Aperçu :  La brune dans plus belle la vie, Fabienne (j’ai un trou pour le nom crotte), discuter avec l’ancienne directrice de la Star Académie, Laroche Joubert 😉 Sonia Rolland manger à côté de Muriel Robin. Elie Semoun dire bonjour à Sandrine Quétier. Rami, joueur de foot, discuter dans les toilettes pour hommes de l’OM avec Eddy. Charlotte Gabris lancer une vanne à François Xavier Demaison. Karine Viard, qui dinait juste à ma droite,  recevoir le prix de la meilleure actrice pour son rôle dans le film Jalouse.

Et pendant ce temps, Edan était avec sa mamie. La pauvre.. En rentrant je l’ai retrouvé épuisée. Edan s’était enfin endormi, mais mamie n’en pouvait plus. Il n’est pas habitué à ce que ses 2 parents soient de sortie. Alors c’est mamie qui en a pris plein la tronche niveau colère.. Aïe, désolée maman :/ 

Ce soir-là, j’ai découvert pour la première fois la marque de coiffure Identik Paris, l’un des partenaires officiel de la cérémonie.

Certains en ont peut être déjà entendu parlé via Matt Pokora qui aurait participé à la conception d’une des gammes de la marque. Ces produits ont tous été imaginé par des coiffeurs principalement, et ne sont destinés qu’aux professionnels de la coiffure, donc vous imaginez bien qu’ils doivent être pas mal !!! Mais du coup on ne peut les retrouver que dans certains salons de coiffure ou sur leur site internet, et c’est seulement si vous êtes Pro dans le domaine…

Mais pour nous, non professionnels de la coiffure, qui n’avons pas forcément envie nous taper tous les salons de la région pour en trouver, on a autre chose à faire of course, eh bien il y a tout de même un petit endroit où se les procurer sur internet. Et comme je partage presque tout avec vous, je vous met le lien à la fin de l’article avec une petite surprise 😉

Moi, capillairement parlant, je m’en sors plutôt bien quand on sait tout ce qu’ils ont subi. Mais bon, parfois et SURTOUT l’hiver, mes cheveux ont tendance à devenir très secs, trop secs, et ternes, et s’abîment, surtout vers les pointes. Il faut dire que j’ai un ombré hair, et l’entretien du blond dessèche les pointes forcément. Alors je suis toujours tentée de vouloir leur faire le plein de soins. À chaque lavage, j’aime les chouchouter, poser des masques, leur faire des bains d’huile au moins une fois par mois… J’ai des produits phares mais j’aime changer par moment et en tester des nouveaux. C’est comme pour les soins du visage d’ailleurs. J’ai une tonne de crèmes dont les pots ne sont jamais finis, mais je suis toujours tentée d’en essayer d’autres (en fait, je dois être à la recherche du produit miracle qui me changera la tronche immédiatement en une application mdr)

Et voilà qu’on m’offre la gamme Floral Repair de Identik Paris

Encore un petit nouveau, Bah testons.. 🙂

Brevetée dʼun niosome active system (hein ?!) , elle protègerait, régénèrerait, revitaliserait, et réparerait le cheveu tout en préservant la structure naturelle. Rien que ça !!! 

Niveau design, je dois dire que c’est très « instagrammable ». Bouteille blanche, épurée et couvercle en bois. Super original pour des produits capillaires, j’adore. Niveau senteur, on retrouve un parfum enivrant de Grasse. Sans parler de la texture crémeuse et nacrée qui est plutôt agréable au toucher.  Mais ce n’est pas ça le plus important. Bah oui, c’est bien gentil de faire de belles bouteilles qui sentent bon la haute couture, mais nous, on veut savoir s’il y a du résultat !!!

Au  1 er lavage , j’ai utilisé le shampooing et le masque Floral Repair, et je me suis retrouvée avec les cheveux ultra plats et toujours aussi secs !!! Ouais d’accord… Autant vous dire que j’étais ultra déçue, d’autant plus que je me rendais à une soirée juste après. Sauf qu’à la douche suivante, j’avais laissé les produits sur le rebord de la cabine, alors je me suis dis qu’il ne fallait pas que je me fie à ce premier test, d’autant plus que j’avais fait un soin lissant une semaine auparavant et ça avait peut être sûrement  joué sur ce résultat « décevant ». J’ai donc décidé de les ré-essayer (bon ok, j’avais surtout la flemme d’aller chercher d’autres produits dans le placard).  Au 2ème lavage, eh bien croyez-le ou non, le côté plat avait totalement disparu, mon volume était de nouveau présent, même super bien présent et mes cheveux semblaient réellement nourris, en meilleure santé, plus forts même. #TrèsSurprise. Comme si je n’avais pas du tout utilisé les mêmes produits. Je pense donc que mon soin lissant y était vraiment pour quelque chose.  Au 3 ème lavage, je les ai même trouvé plus brillants et soyeux.

À présent, après 2 semaines d’utilisation, je peux affirmer que cette gamme m’a convaincue malgré ce mauvais départ. Je crois même que je peux la classer dans mon top 5 de mes produits capillaires favoris du moment. Et je décerne un prix pour Identik Paris… Je ne sais pas encore si ils réparent réellement les cheveux car pour l’instant mes pointes sont toujours légèrement abimées (vive le blond mais gardons espoir), mais je sens carrément que ça leur fait beaucoup de bien. J’adore par exemple la sensation qu’ils laissent sur la chevelure juste après le séchage. Ils paraissent tellement  plus massifs au toucher, et plus brillants. Non vraiment, je suis bluffée. Bon, en même temps, pour des produits créés et utilisés par des professionnels, il fallait du résultat 😉

Petits Bonus :

Avant le brushing, j’applique une noisette de leur lait Sublim Milk spécialement conçu pour protéger le cheveu de la chaleur du sèche-cheveux. Comme un lait pour le corps mais pour les cheveux. Il sent d’ailleurs super bon, et je pense qu’il aide vraiment à donner ce côté brillant.

Ils ont également sorti une crème pour les mains, si si, et c’est bien pensé je trouve,  pour les hydrater, surtout en hiver, après avoir manipuler nos cheveux, toujours dans les mêmes senteurs. Ou encore un parfum d’intérieur pour ceux qui sont fan de l’odeur jusqu’au bout.

Ah, et je ne pouvais pas terminer cet article sans vous parler de leur cire de coiffage pour homme qui vaut le détour apparemment. Les hommes de mon entourage qui l’ont testé semblent unanimes sur le fait qu’elle est vraiment pas mal. Bon pour le coup, je ne l’ai pas testé, mais je tenais à relayer l’info. Eddy approuve lui. Alors si mon homme approuve… 😉 Non parce que vous ne le connaissez pas sous cet angle celui-là, ses cheveux et lui c’est une grande histoire d’amour. … 😉 Selon lui, elle ne colle pas, adhère au cheveu, et fixe vraiment bien. Parfait pour tenir sa coupe en place sans que ce soit visible. Et je peux vous dire que c’est ultra important qu’il n’y ait pas un cheveu qui rebique avec Eddy… Ah les hommes, ils sont carrément plus maniaques que nous avec leurs cheveux, c’est dingue ça !!! (il va me tuer s’il lit l’article 🙂 M’en fou, j’assume !)

Et vous, connaissiez-vous cette marque ? Avez-vous déjà essayé ? Qu’en pensez-vous ?

À très vite pour de nouvelles découvertes.

BON PLAN : Il y a un code promo MASTER-IDENTIK qui offre -25% en plus des frais de port offerts en cliquant ici. (lien que je vous avais promis plus haut 😉 )

 

Secrètement, J. 

 

J’ai découvert l’existence de la marque Weleda en tombant sur leurs tisanes d’allaitement à la pharmacie. Je me suis donc penchée de plus près vers les produits qu’ils proposaient pour bébé. Pour le coup, j’en ai testé des produits de bébé (nous ne sommes jamais entièrement satisfaites n’est-ce-pas ?!) !!! Mais ce qui m’a complètement convaincu chez Weleda, c’est l’utilisation du Calendula biologique.

J’avais déjà entendu parler de cette plante par ma sœur qui travaille en crèche. Une psychomotricienne lui avait recommandé de masser les bébés avec une huile à base de Calendula pour prendre soin de leur peau et de les apaiser, car cette plante est principalement reconnue pour ses vertus calmantes et cicatrisantes.

Mon « Must Have », et que bébé adore d’ailleurs, c’est l’huile pour le Massage . Chaque soir, avant d’aller dormir, je mets une petite musique douce dans la salle de bain, et je le masse sur la table à langer avec cette huile. C’est devenu notre petit rituel avant dodo. Bébé se met sur le ventre et il savoure. Je suis fan de sa petite tête quand je lui masse les pieds. Il est en extase. Et je peux vous dire qu’après ça, il me fait une sacrée bonne nuit. Bon il se réveille toujours pour téter, monsieur ne fait pas encore totalement ses nuits, mais c’est tout. Avant je me levais plus d’une fois pour le rendormir, lui faire passer ses rots etc. Je ne sais pas si c’est le fait que je sois super ultra méga douée en massage (rires) ou si c’est l’huile à base de Calendula et d’amande douce (de qualité biologique) qui l’apaise, mais ce rituel fonctionne plutôt pas mal.  😉

J’utilise aussi l’huile de massage pour le ventre  pour masser son abdomen, lorsque je sens qu’il a des petits soucis de digestion. Elle, elle ne contient pas d’extrait de calendula, mais, à base d’huile d’amande douce, elle conjugue les effets de la marjolaine, de la camomille bio et de la cardamome, trois plantes traditionnellement utilisées pour favoriser la digestion. Et en général il n’aime pas trop que je lui masse le ventre. Par exemple avec l’huile que je vous présentais juste avant, il gigote beaucoup et ne se calme pas, mais avec celle-ci, il ne dit rien 🙂 Après chaque bébé réagit différemment, mais je suis bien contente d’en avoir trouvé une qui semble lui plaire. 🙂

Ensuite, tous les deux jours, bébé prend son bain juste après son massage. J’aime mettre une touche de Bain crème weleda  au Calendula bio dans la baignoire avant de le plonger dedans. Cette crème va permettre de l’apaiser et d’adoucir l’eau calcaire, de protéger l’épiderme de sa peau en y laissant un film hydolipidique protecteur et de préserver sa douceur. L’odeur est en plus vraiment agréable. Quand je le sors de l’eau, il sent trop bon et il est tout doux, j’adore. En plus pas besoin de le rincer si on décide juste de le faire barboter sans utiliser de nettoyant.

Pour le nettoyer en douceur, j’utilise la Crème lavante Corps et cheveux à base de calendula bio toujours (non non, je ne lâche pas l’affaire avec cette plante, mdr). Elle va continuer de l’apaiser et en plus elle est géniale pour enlever les petites croûtes de lait qu’il lui reste sur le crâne sans l’agresser. Là, en revanche, il faut rincer.

J’ai également testé la crème hydratante pour le visage . Je ne suis pas trop pour mettre des crèmes sur le visage de bébé à la base, mais c’est vrai que l’hiver, elle a tendance à beaucoup sécher, notamment à cause de sa bave, et de son nez qui coule, qui peuvent l’irriter. On retrouve de l’huile d’amande douce bio nourrissante et adoucissante pour préserver du dessèchement cutané. De l’extrait de Calendula bio pour calmer et apaiser. De la cire d’abeille bio pour former un léger film protecteur non occlusif.  La texture est agréable et ne laisse pas de corps gras. Elle est vraiment top, je l’applique pour moi aussi d’ailleurs (Qui a dit qu’on ne pouvait pas utiliser les produits pour bébé nous aussi ?) . J’aurais dû commencer bien avant d’ailleurs, ne serait-ce que pour protéger sa peau des agressions extérieures.

Voilà ma petite recommandation du jour. Je tenais à vous faire découvrir ces produits que j’utilise dans le quotidien de Edan et qui me semblent parfait pour prendre soin de lui. Je sais qu’il existe aussi un lait corporel à base de calendula, un lait de toilette aussi et une crème pour le change, mais je n’ai pas encore testé l’ensemble de la gamme. Si vous les connaissez d’ailleurs, n’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez en commentaires.

Un bisou à vos bout’d’chou et un bon courage aux mamans 😉

Secrètement, J.

INFOS CODE PROMO :

Bénéficiez de 30% de remise immédiate sur tous les produits Bébé et Maternité Weleda avec le code promo JULIA. Offre non cumulable valable jusqu’au 15/04/2018, uniquement sur weleda.fr et dans la limite des stocks disponibles.

Et si je vous confiais quelques petits secrets bien-être aujourd’hui.

Oui parce que souvent , je reçois ce genre de messages : « Quels sont tes petits secrets de beauté ? Comment fais-tu pour garder la ligne ? Que manges-tu ? »

À vrai dire, j’essaie tellement de chose que je m’y perd moi-même. Je ne saurais même pas par quoi commencer. Mais en y réfléchissant bien, il y a tout de même certaines astuces qui perdurent et qui sont devenues depuis pas mal de temps un vrai rituel dans mon quotidien. Des petites astuces pour bien démarrer la journée que je me suis forcée à faire au début, chaque matin, et à présent c’est devenu un automatisme et surtout un plaisir car je sais que ce n’est que du bon pour mon organisme. Et surtout, je le ressens sur le long terme. Bon pour le corps, pour l’esprit et pour l’intérieur.

Astuce numéro 1 : Je ne commence pas une journée sans boire un verre d’eau chaude avec du citron à jeun au réveil.

 

Ce verre va permettre à mon organisme de se revigorer, de réveiller mon intérieur en douceur et de bien m’hydrater après une grande nuit de sommeil . C’est le bon geste détox qui draine et nettoie le corps tout en apportant une bonne dose de vitamine C. Puis il paraît que ça aide à clarifier le teint. 🙂  J’attend ensuite minimum une trentaine de minute avant de prendre mon petit déjeuner.

Astuce numéro 2 : Je réveille mon corps et mon esprit en pratiquant quelques exercices de Yoga. 

En attendant que l’eau chaude citronnée agisse bien sur mon organisme, je pratique quelques étirements quotidiens pour réveiller mon corps en douceur. La pratique du yoga dès le matin permet de faire le plein d’énergie pour bien démarrer la journée. En général, j’essaie de le faire lorsque Edan dort, pour me concentrer pleinement. Mais ce n’est pas toujours le cas … Je pratique 4 positions :

  • L’assise en tailleur : Pour respirer et méditer. Assis sur un tapis, le dos bien droit, on prend le temps de respirer, de s’écouter, l’exercice aide à se réveiller et donne de l’énergie. On bouche une narine, on inspire de l’autre, on bloque quelques secondes, puis on expire. On fait la même chose avec l’autre narine.
  • La pince debout : Pour chasser les tensions. Debout, pieds joints, bras en l’air, les épaules baissées, on prend une grande inspiration. Puis on baisse lentement la tête et le buste vers le sol sur l’expiration jusqu’à pouvoir poser les doigts par terre . Puis, remonter tout aussi lentement sur une inspiration. Cette position agit sur les organes internes et étire le dos et l’arrière des jambes. Elle permet aussi d’oxygéner le cerveau de chasser toutes les tensions nerveuses.
  • Le chien tête en bas : Pour stimuler la circulation sanguine. Pieds et mains au sol, fessier remonté, La posture du chien tête en bas renforce le dos et assouplit les épaules. Elle étire les ischio-jambiers (l’arrière des cuisses) et les mollets. Elle dynamise l’ensemble du corps.
  • La planche : Pour favoriser la concentration. La posture de la planche est un exercice complet pour l’ensemble du corps. Elle étire, allonge et tonifie la colonne vertébrale, tonifie les abdominaux et les cuisses, renforce les muscles des bras, des épaules, du cou, des poignets et des chevilles, affine et détend le corps.

 

Astuce numéro 3 :  Je bois un divin LAIT D’OR au petit déjeuner

C’est une boisson que je prépare à base de lait d’amande, curcuma, de poivre noir, de gingembre, cannelle, huile de coco et miel. Golden Milk en anglais. C’est un antioxydant, qui favorise la digestion et qui apportes son lot de bonnes vertus. Excellent pour mon corps. Et en plus, c’est vraiment trop bon.

Recette : Dans une casserole, faites chauffer du lait végétal, ajoutez 1 cuillère à café de curcuma en poudre, 1 pincée de poivre noir, 1 cuillère à café d’huile de coco, 1 pincée de cannelle et une pincée de gingembre en poudre. Dans votre tasse, ajoutez du miel au fond et versez votre lait d’or par dessus. Bonne dégustation 😉

Astuce numéro 4 : Je prend la fameuse DOUCHE FROIDE

À la fin de ma douche matinale, j’aime terminer par ce fameux jet d’eau bien froid qui va me permettre de requinquer mon corps. Bonne humeur garantie grâce au choc thermique qui libère des endorphines. Ça me permet d’améliorer ma circulation sanguine, de raffermir ma peau, et une petite aide à la perte de poids puisque ça oblige mon corps à brûler des calories pour se remettre à température. Le mieux est encore d’appliquer une huile tonique sur tout le corps avant de la rincer avec le jet d’eau froide. Histoire d’hydrater et de raffermir en même temps.

 

Voilà mes 4 routines « Bien-être » du matin. Bon il m’arrive par moment de ne pas les appliquer, par exemple en ce moment, avec mon nouveau rôle de maman, je me concentre beaucoup sur bébé et moins sur moi ( voir pas du tout 😉 ) . #pasletemps. Les premiers mois sont méga intenses. Et avec le peu de sommeil que j’ai , je suis même paumée entre le jour et la nuit (rires). Alors pour le moment, je ne suis pas régulière dans ces petites habitudes mais je continue de les pratiquer dès que je peux. La Maman qui est en moi en a encore plus besoin en plus !!

Pour tous ceux qui recherchent d’autres conseils bien être, sachez que Auchan lance une nouvelle rubrique, LA VIE EN BLEUE, sur son application, remplie d’astuces de ce genre, de recettes, de conseils bien-être… Je vous invite à la télécharger ici, soit sur AppleStore, soit sur Googleplay pour y jeter un oeil.

Adoptons un meilleur mode de vie.

Belle journée à tous.

Secrètement, J.

 

 

Ah ces premiers mois de maman… On ne m’avait pas prévenue que c’était aussi hard, autant physiquement que mentalement. Peut être parce que par la suite on oublie ces débuts difficiles et on se concentre surtout sur l’évolution de notre petit bout. Ou peut être pour ne pas nous effrayer à faire des mômes hahaha 😂

Si vous me voyiez, là, à écrire cet article , vous rigoleriez. Bébé a 9 semaines et il ne dort que sur moi la journée. Du coup, j’ai opté pour le portage en écharpe. Sauf qu’il déteste que je me pose, ou m’allonge lorsqu’il est dedans. Eh oui, ce n’est pas confortable pour lui, puis c’est bien mieux quand maman marche, ça berce 😉 Alors je m’assois bien droite, au pied du lit, et dès qu’il gigote un peu prêt à se réveiller, je lâche l’ordi et je fais le tour de la chambre pour le rendormir.

Tu m’étonnes qu’on récupère vite notre ligne. Je n’ai jamais autant marché de toute ma vie. Autant porté une charge de 5/6kg. Autant fait de squats et fentes pour faire passer les rots ou endormir bébé. On m’avait prévenue que je ne dormirais plus, mais c’est pire : Tu ne manges plus. Tu oublies d’avoir faim carrément. Tu ne sors plus. Tu passes tes journées en pyjama, seins à l’air pour les mamans allaitantes. Tu ne te douches que pendant 3 min chrono et encore, quand tu dois te laver les cheveux, c’est une autre histoire. Tu fais des lessives en permanence. Tu n’as plus le temps d’aller sur ton tel papoter avec tes amis. Tu oublies la vie sociale quelques temps. Tu oublies même d’aller aux toilettes. Tu t’oublies pas mal en fait.. À présent, tu es le pilier de ce petit être et tu passes tout ton temps à faire en sorte qu’il soit bien, à le comprendre, à l’analyser, le soulager, le consoler, l’endormir… C’est ton objectif principal. Et quand il dort enfin, tu dors, car tu es complètement épuisée d’avoir tout donné. Voici comment j’ai vécu les premières semaines de bébé à la maison.

C’est intensif ce changement de rythme, certes, mais c’est tellement fort cet amour qui nous lie à eux qu’on se découvre une force mentale et physique exceptionnelle.

Par malchance, je suis de celles qui ont un bébé à coliques (bébé qui se tortille de douleurs à cause de ses intestins pas encore totalement formés) et j’ai un RÉF en plus de ça (Reflexe d’éjection fort : débit de lait trop puissant dans les seins, bébé boit donc trop vite, il aspire donc trop d’air ce qui lui crée pas mal de gaz) J’ai donc deux fois plus de boulot. Souvent agité, il préfère la position verticale à la position allongée, et donc me laisse très peu de répit car le mieux pour lui est d’être porté le plus souvent possible (Ne parlez pas de caprices, ils n’en font pas encore à cet âge là. Et j’aurais vraiment préféré que ce soit ça justement ). Mon quotidien se résume donc à le faire manger, le soulager de ses rots et gaz (avant/pendant/après la tétée), changer sa couche, essayer de comprendre ses pleurs, ses douleurs, le calmer, et le porter à la verticale tête sur mon épaule le plus possible pour qu’il digère mieux et s’endorme plus facilement . Il finira d’ailleurs par s’endormir sur moi, et si je tente de le poser dans son lit, les rots coincés referont surface comme par magie pour le réveiller. On préfère donc choisir la facilité, le laisser dormir sur nous à la verticale… Tant pis si on est coincé… Autant en profiter pour dormir aussi… Dire qu’on voulait manger, faire pipi, prendre une douche, lancer une machine, bosser un peu et se liberer les bras surtout !

Vive la vie de Wonder Maman

Il paraît que vers le 3eme mois, ça devient plus gérable. Bébé aura de moins en moins de problèmes de digestion et un meilleur rythme de tétées et de sommeil. Eh bien, j’attends patiemment ce moment. Hâte de relire cet article en me disant « Ah oui, c’est vrai, je ne me souvenais plus de tous ces petits maux qui le faisaient souffrir, le pauvre. ».

En attendant, j’apprends tous les jours à m’occuper de lui, de moi et de la maison en même temps (#FemmeAuFoyerBonjour ). Pas évident, croyez-moi, je respecte sincèrement celles qui en ont plusieurs à gérer à la maison 🙂 Sans vie sociale depuis 2 mois, souvent, il m’arrive de péter les plombs et de rêver d’une pause, je l’avoue… J’entends déjà les mégères dire que je n’avais qu’à pas faire d’enfants si c’est pour me plaindre, pfff si elles savaient… Juste un sourire sur sa petite bouille d’amour et je redémarre au quart de tour, plus forte que jamais. 🙂 Comment pourrais-je me passer de lui ? Il suffit que je le laisse 1h à son père et il me manque déjà horriblement. Je ne dirais pas que je me plains, je raconte surtout ce quotidien pas toujours évident pour une nouvelle maman. Et croyez le ou non, ça en rassure beaucoup de se dire que nous ne sommes pas seule à vivre ça.

Avec vos nombreux témoignages sur Instagram, je sais que beaucoup de maman sont dans ce cas : Prête à péter les plombs. Avoir peur de ne plus pouvoir gérer. Besoin de souffler.

Non, vous n’êtes pas une mauvaise mère de vouloir une pause de temps en temps. De poser bébé par moment en sanglot et de pleurer avec lui ou de fermer les yeux quelques secondes pour reprendre des forces. De hausser la voix quelques fois, par énervement, et fatigue surtout. De donner le sein non stop pour le calmer et vous reposer un peu. De vous plaindre de cette journée éprouvante. De vous en prendre à Papa qui essaie tant bien que mal de bien faire mais qui n’y arrive pas car bébé ne voit que par vous !!! On ne peut pas être Super Maman en permanence, même Superman, Batman et compagnie ont leurs moments de faiblesse quand ils quittent leurs costumes de super héros !! On fait de notre mieux et c’est ça qui compte 😉

Ici, j’ai décidé de vous livrer ces petites astuces qui me facilitent le quotidien pour m’occuper de lui tout en prenant soin de moi. En espérant que ça aide certaines d’entre vous, comme ça a pu m’aider.

CES ESSENTIELS QUI M’ONT AIDÉ À DEVENIR UNE SACRÉE MAMAN QUI GÈRE DURANT CES 2 PREMIERS MOIS

1 –  POUR SOULAGER MAMAN ET BÉBÉ : L’ECHARPE DE PORTAGE

Une révolution quand bébé ne dort que sur vous, celui qui a inventé ça est un génie. Bon, j’avoue, pas facile à mettre. J’ai galéré au début mais je vous promets qu’on prend vite le coup de main. Et ça change la vie !! Puis bébé s’y sent bien, ça calme ses coliques et il dort mieux. C’est un vrai bonheur de souffler un peu et de pouvoir vaquer à mes occupations. Seul point negatif, dès que j’arrête de bouger trop longtemps, ou que je m’assoie, il commence à se réveiller… En gros, il faut être en mouvement constant, donc ça peut vite être épuisant surtout s’il dort 3h.

À Savoir : le portage est vivement conseillé pour le bon développement de votre bébé !!!

Pour ma part, j’ai opté pour l’écharpe JE PORTE MON BEBE qui m’a été recommandé par plusieurs mamans sur instagram. Je n’en ai pas testé d’autres, donc je ne peux comparer, mais elle me plait bien 🙂

2- POUR PRENDRE SOIN DE LUI : LE CHIROPRACTEUR

On m’avait conseillé de consulter un ostéopathe pour les coliques de bébé. Suivant moi même un chiropracteur pendant ma grossesse, j’ai décidé d’emmener Edan le voir. Je ne sais pas si ça lui fait du bien mais j’ai l’impression qu’il a moins de douleurs au ventre depuis qu’il le consulte. Puis ne serait-ce que pour vérifier la motricité de son corps, faire fonctionner son système nerveux, améliorer son système digestif ou éviter le syndrome de la tête plate, consulter un chiropracteur peut faire des merveilles sur votre bébé. Et sur vous aussi d’ailleurs. Je le consulte encore après accouchement pour vérifier que tout se remet bien en place.

Voici les coordonnées de mon chiropracteur sur Paris pour les intéressés : Anais Badon, 18 rue du Pont Neuf 75001 Paris. 0682990003

3- POUR CALMER SES MAUX : DE LA GYM ET DES POSITIONS

Bébé est rempli de gaz à cause de l’air qu’il avale en tétant et ça peut très vite le gêner et lui provoquer des douleurs. Surtout qu’il ne peut pas encore bien bouger de lui même pour les évacuer . Alors pour l’aider , je procède tous les jours, sur la table à langer, à une petite gymnastique de son corps  qui consiste à lui faire faire du pédalo et à remonter ensuite ses pieds jusqu’ à sa tête plusieurs fois d’affilée. Il évacue ainsi plusieurs gaz et se sent généralement mieux et plus apaisé après. Jusqu’aux prochains maux… Autres petites astuces pour le soulager : Le porter allongé, tête sur mon avant bras, et ventre sur ma main, ça le soulage beaucoup. Ou bien droit, tête sur mon épaule, et je fais des squats, ça le calme et ça l’endort même 🙂  Et lorsqu’il n’arrive pas à sortir son caca, je le fais téter assis sur mes cuisses face à mon sein, je le cale bien avec mon bras parce qu’il ne tient pas tout seul évidemment. Et ça marche à tous les coups !!

4- POUR L’ENDORMIR : UNE BERCEUSE VRAIMENT MAGIQUE

Elle est exceptionnelle cette musique !!! Ma tante, qui bosse en crèche, a découvert cette berceuse par un ami et depuis, elle la passe à chaque sieste des petits. « Ils s’endorment tous dessus » me disait-elle. J’ai donc essayé sur mon amour. Eh bien effectivement, elle a un effet magique sur lui, elle le calme directement. Le bruit de l’eau qui coule l’apaise. Je dois avouer que même moi elle me relaxe. Il est dit dans la légende qu’elle calme les coliques. Je ne sais pas si c’est le cas mais bébé s’endort super facilement dessus.

J’ai testé la peluche MyHummy aussi, celle qui reproduit les bruits blancs. Parfois elle lui fait du bien , parfois il ne la calcule pas du tout, donc je ne sais pas trop quoi en penser…

5- POUR AIDER MAMAN DANS LE QUOTIDIEN : UNE MACHINE À LAVER PLUS QUE PARFAITE

J’ai récemment changé ma vieille machine à laver contre la nouvelle TWINWash™ lavante et séchante de chez LG. Je ne pensais pas un jour me retrouver à vanter les mérites d’une machine à laver, croyez-moi, mais ça, c’était avant de devenir maman. C’est dingue le nombre de lessives qu’il faut faire pour un si petit être. Entre les fuites de la couche sur le pyjama et les draps du lit la nuit, les régurgitations sur le body, la transpiration lorsqu’il tète, les langes remplis de caca, sans parler de tes affaires lorsqu’il bave, ou quand il te fait pipi dessus au moment du change, ou encore les fuites de ton lait qui coule tout seul si tu n’as pas mis de coussinets d’allaitement laissant de superbes auréoles au niveau de ta poitrine, génial. Du coup, j’ai l’impression de passer mon temps libre à faire des lessives, étendre le linge, et le ranger. Alors cette machine LG est devenue ma best friend de ces derniers temps.

 D’une, elle permet de faire deux lessives différentes en même temps (gain de temps assuré) grâce à un chargement de grande taille à l’avant et un mini lave-linge disposé en-dessous. On peut par exemple laver ses jeans et ses tops blanc en même temps dans 2 compartiments séparés. Je peux vous dire qu’en tant que blogueuse mode, j’ai parfois besoin rapidement de mes vêtements pour des shootings et j’apprécie donc carrément ce service. En plus, elle a des programmes courts pour ne laver qu’en 49 minutes si on est pressé (moi qui m’y prends toujours à la dernière minute…). Elle a même une option babycare pour prendre soin des petits vêtements de bébé (les mamans vous disent merci :)) ou une option aussi pour les vêtements fragiles qui demandent un lavage à la main. Elle fait aussi séchoir (encore un ultra bon point dans mon cas quand je n’ai pas les mains libres pour étendre le linge). Puis l’avantage, c’est qu’elle est dotée d’une technologie qui élimine les allergènes domestiques, les plis et les odeurs tout en apportant souplesse et fraîcheur au linge. Et je peux même la contrôler à distance grâce à une connexion wifi.

Mince, en me relisant, j’ai l’impression de me transformer en ménagère animatrice du téléachat ahaha . Non mais sérieusement, elle me sauve bien la mise cette petite merveille . Avis aux futures mamans ou aux familles nombreuses : on se comprend 😉 vous allez l’adorer ! 

Plus de détails ici 

6- POUR AIDER MAMAN DANS SON ALLAITEMENT : UNE CONSEILLÈRE EN LACTATION

Si vous allaitez, je vous recommande vraiment d’en avoir une. Je l’avais choisi lorsque j’étais enceinte. À ce moment là, je ne savais pas encore à quel point elle me serait utile. Mais sur les conseils d’une amie, je l’avais tout de même sollicité. Au début , on ne sait pas à quel point c’est difficile d’allaiter. Je pensais qu’il suffisait de mettre bébé au sein quand il avait faim et basta. Mais on rencontre tout au long de l’allaitement plusieurs étapes difficiles à surmonter.. Les engorgements, les pics de croissance, les montées de lait, les crevasses, bébé qui tète en permanence, ou qui refuse le sein. Une conseillère va se déplacer à ton domicile et t’aider, t’expliquer les différentes étapes, le lait qui se transforme en fonction de la croissance de bébé, te montrer les meilleures positions, te conseiller etc… et te motiver à continuer ton allaitement surtout. Quand tu ne comprends pas tout ce qui se passe, et que tu as l’impression de mal faire, une aide psychologique comme une conseillère en lactation est devenue primordiale pour moi.

Coordonnées de ma conseillère sur Paris et proche banlieue : Catherine Fontenel, 06 60 67 05 54, catherine.fontenel@bbox.fr

7- POUR VOYAGER : LA VALISE MULTIFONCTIONS DE CANAILLE DREAM

Une valise 6 en 1. C’est un papa qui l’a inventé sûrement après en avoir eu marre de se trimballer en voyage avec toute l’artillerie de bébé pendant que maman portait bébé .

Cette valise se transforme en berceau, en table à langer, en transat haut, en transat à bascule, en baignoire , et en valise de rangement . Je dois dire qu’elle est énorme au niveau de la place qu’elle prend , mais c’est tout de même super bien pensé. Lorsque tu pars quelques jours en vacances chez papi mami par exemple, tu as tout en un et c’est vachement pratique. Bon après il faut être doué dans les montages mais ça reste relativement simple.

Pour ma part , même à la maison elle me sert. Bon, comme j’ai déjà tout ce qu’elle propose, je l’utilise comme table à langer dans la salle de bain. Pratique dès que je le sors du bain, pour le sécher tranquillement et le garder au chaud (l’autre table à langer étant dans sa chambre) . Et dès qu’on part en voyage, on embarque le tout. Manque plus qu’elle fasse poussette et elle aurait été archi complète 😉

8- POUR AIDER PAPA À S’INTÉGRER : LEUR LAISSER DES MOMENTS EN TÊTE À TÊTE

Bébé préfère bien souvent les bras et la présence de maman, alors papa peut se sentir vite délaissé . Au début, ce petit ange pleurait beaucoup dans les bras de son père. C’était difficile pour lui de sentir ce rejet. Et pour moi aussi puisque je n’avais donc aucun répit. Alors, depuis un certains temps, papa et bébé ont leurs moments en tête à tête . Pour le bain par exemple , c’est lui qui lui donne exclusivement. Pendant ce temps, je mange tranquillement ou je m’occupe un peu de moi. Et parfois, je tire mon lait au cas où bébé réclamerait pendant mon absence et je pars de la maison une heure m’aérer l’esprit , les laissant entre père et fils. Bébé s’habitue ainsi de plus en plus à son père . Et moi je respire un peu. On en a vraiment besoin en tant que femme. Ne serait-ce que pour reprendre des forces et s’aérer l’esprit.

9- POUR PERMETTRE À MAMAN DE SOUFFLER UN PEU : LE TIRE LAIT

Pendant la grossesse, j’avais acheté un tire lait manuel . Même s’il dépanne, je n’arrive pas à tirer beaucoup de lait avec. Du coup, ma conseillère en lactation m’a recommandé un tire lait électrique à double pompage que tu peux louer en pharmacie grâce à l’ordonnance d’une sage femme ou d’un médecin. On dirait une machine pour traire les vaches, c’est assez comique . En gros on place deux embouts reliés à des biberons sur les seins, on les branche à la machine par des tuyaux et en la démarrant, elle va pomper les seins toute seule et récolter le lait dans les biberons qu’on peut placer ensuite dans des sachets congélations pour les garder au congélateur pendant un an maximum . Et grâce à ce système, à vous les soirées entre copines après, en laissant papa gérer comme un chef à la maison… ou pas 🙂

10- POUR MIEUX DORMIR : LE CODODO

Beaucoup critiqueront et diront que c’est une très mauvaise habitude de dormir avec bébé . Oui peut être, mais quand maman a besoin de repos, c’est primordial.

Ma conseillère en lactation m’a d’ailleurs conseillé de le faire. Bon, à la base, elle m’a conseillé les lits cododo qui se collent aux lits des parents, mais ayant déjà acheté la berceuse, je ne voulais pas m’encombrer d’un lit supplémentaire.

Au début, petit ange passait toute la nuit dans son lit, mais je me levais à chaque fois dès qu’il réclamait, je m’asseyais dans le fauteuil d’allaitement , il tétait puis je passais un temps fou à le soulager de ses coliques et il avait un mal fou pour se rendormir … et ça plusieurs fois par nuit . Je dormais peu, j’étais exténuée et c’était dur de gérer la journée du lendemain, surtout que pour le peu qu’il dormait, je ne pouvais pas faire de sieste. Puis un jour, je l’ai donc mis dans son lit après l’avoir endormis vers 21h, il s’est réveillé vers 1h pour téter. Trop exténuée, je l’ai pris avec moi dans le lit en le faisant téter en position allongée . Lui, sur le côté, face à moi, ça me permettait de continuer à me reposer comme ça. Et je me suis endormie. Et lui aussi. Il dormait tellement profondément que je n’ai pas osé le prendre pour le mettre dans son lit . Il a passé la nuit ainsi. Dès qu’il commençait à pousser des petits cris, je lui mettais le sein dans la bouche, il têtait et se rendormait aussitôt. De cette manière, n’ayant pas le temps de passer en phase éveil, il ne sent pas ses douleurs liées aux coliques, alors il dort beaucoup mieux. Depuis, il dort 11 à 12h non stop, en tétant une ou deux fois dans la nuit à moitié réveillé.

Bébé dort mieux, et maman est en pleine forme au petit matin . Bon, je sais, un jour il faudra arrêter, mais tant que les coliques sont là , ça m’aide pas mal !!! Vive le cododo !!!

Voilà, une grande partie de mes astuces de mamans !! J’espère que cet article sera bénéfique pour certaines.

Et vous,  quels sont vos essentiels ? Ça m’intéresse 🙂

“Il n’y a aucune recette pour devenir une mère parfaite, mais il y a mille et une façons d’être une bonne mère.”

-Jill Churchill
Secrètement, J.